L'agence, qui a réalisé cette étude à la demande de la mairie de Paris, dans le cadre du Plan Climat Energie, a imaginé huit prototypes de tours vertes à implanter dans divers quartiers de la ville, ces gratte-ciel "rapatriant la nature au coeur de la cité et intégrant dès leur conception les règles du bioclimatisme et les énergies renouvelables".

Vincent Callebaut Architectures
© Vincent Callebaut Architectures

Concrètement, le groupe a par exemple esquissé des Mountain Towers, sortes de montagnes écolos, installées sur les toits de la très urbaine rue Rivoli. Ou encore des Mangrove Towers, inspirées des palétuviers des marais maritimes et "ramifiées entre elles comme un écosystème résiliant au dérèglement climatique", qui seraient érigées à même les quais de la gare du Nord.

Vincent Callebaut donnera une conférence sur le thème Ville High-tech/Agriculture low-tech le 6 février prochain à 19 heures, au MICX, 9, avenue Mélina Mercouri, à 7000 Mons.

L'agence, qui a réalisé cette étude à la demande de la mairie de Paris, dans le cadre du Plan Climat Energie, a imaginé huit prototypes de tours vertes à implanter dans divers quartiers de la ville, ces gratte-ciel "rapatriant la nature au coeur de la cité et intégrant dès leur conception les règles du bioclimatisme et les énergies renouvelables".