La cause de la mort n'a pas été dévoilée. Le Conseil d'Architecture et d'Urbanisme du Brésil a salué dans un communiqué la mémoire d'un "audacieux iconoclaste".

Né en 1928 à Vitoria, dans l'Etat d'Espirito Santo (sud-est), Paulo Mendes da Rocha a débuté sa carrière en 1955, mais a été reconnu sur le tard à l'étranger, à partir des années 2000.

C'est à Sao Paulo, la plus grande mégalopole d'Amérique Latine, qu'il a signé ses projets les plus emblématiques, notamment la rénovation de la Pinacothèque et du Musée de la Langue portugaise.

Stade Serra Dourada, à Goiânia au Brésil, conçu par Paulo Mendes da Rocha, Getty Images
Stade Serra Dourada, à Goiânia au Brésil, conçu par Paulo Mendes da Rocha © Getty Images

En dehors du Brésil, il a conçu les nouveaux locaux du Musée des Carosses de Lisbonne, un écrin ultra-moderne inauguré en 2015.

En 2006, il est devenu le deuxième brésilien à remporter le Pritzker, après le légendaire Oscar Niemeyer, père de Brasilia, la capitale futuriste du Brésil, lauréat en 1988.

Paulo Mendes da Rocha s'est aussi vu décerner d'autres prix importants, comme Praemium Imperiale, prix japonais considéré comme le "Nobel des arts", en 2016, ou la médaille d'or du RIBA (Royal Institute of British Architects) en 2017.

La cause de la mort n'a pas été dévoilée. Le Conseil d'Architecture et d'Urbanisme du Brésil a salué dans un communiqué la mémoire d'un "audacieux iconoclaste".Né en 1928 à Vitoria, dans l'Etat d'Espirito Santo (sud-est), Paulo Mendes da Rocha a débuté sa carrière en 1955, mais a été reconnu sur le tard à l'étranger, à partir des années 2000.C'est à Sao Paulo, la plus grande mégalopole d'Amérique Latine, qu'il a signé ses projets les plus emblématiques, notamment la rénovation de la Pinacothèque et du Musée de la Langue portugaise.En dehors du Brésil, il a conçu les nouveaux locaux du Musée des Carosses de Lisbonne, un écrin ultra-moderne inauguré en 2015.En 2006, il est devenu le deuxième brésilien à remporter le Pritzker, après le légendaire Oscar Niemeyer, père de Brasilia, la capitale futuriste du Brésil, lauréat en 1988.Paulo Mendes da Rocha s'est aussi vu décerner d'autres prix importants, comme Praemium Imperiale, prix japonais considéré comme le "Nobel des arts", en 2016, ou la médaille d'or du RIBA (Royal Institute of British Architects) en 2017.