Londres se prépare pour les JO de 2012. Ses musées sont, eux, aussi, reliftés, et notamment sa Tate Modern, qui sera rénové pour accueillir encore plus de visiteurs.

Le bureau Herzog & De Meuron a dessiné le projet de rénovation, après avoir réalisé le bâtiment principal. À l'origine, le bureau avait imaginé une construction composée de blocs, une idée qu'il a du abandonner. Le projet actuel se présente comme une construction pyramidale, construite à partir de briques fendues. Au final, l'extension aura une superficie de plus de 5000 mètres carrés.

Elien Haentjens (adpat.Ca.L)

Londres se prépare pour les JO de 2012. Ses musées sont, eux, aussi, reliftés, et notamment sa Tate Modern, qui sera rénové pour accueillir encore plus de visiteurs.Le bureau Herzog & De Meuron a dessiné le projet de rénovation, après avoir réalisé le bâtiment principal. À l'origine, le bureau avait imaginé une construction composée de blocs, une idée qu'il a du abandonner. Le projet actuel se présente comme une construction pyramidale, construite à partir de briques fendues. Au final, l'extension aura une superficie de plus de 5000 mètres carrés. Elien Haentjens (adpat.Ca.L)