Cela faisait des années qu'ils rêvaient d'une villa de vacances où poser leurs valises de temps à autre, pour faire un break. Mais Tomas Haeger et Tina Linde ne trouvaient pas la perle rare: les cottages traditionnels qu'ils voyaient dans les campagnes suédoises, souvent construits en bois peint en rouge et nécessitant beaucoup d'entretien, ne répondaient en rien à leurs attentes. "Nous voulions nous sentir chez nous, hors de la ville, pour nous détendre le temps d'un week-end sans avoir à repeindre les murs ou à jardiner", expliquent en choeur ces citadins, vivant à Göteborg, sur la côte ouest suédoise.
...