Luxe et zénitude à La Réserve Ramatuelle

Luxe et zénitude à La Réserve Ramatuelle
La Réserve Ramatuelle a ouvert ses portes au printemps 2009. Construit sur une ancienne résidence hôtelière en ruines, le Jas d'Alexis, abandonné depuis plus de 30 ans. Alors que d'autres architectes auraient tout rasé, l'architecte et urbaniste Jean Michel Wilmotte décida de conserver à l'édifice son caractère spécifique des années 70. L'élégant élément de toiture tout en courbes, qui fait immédiatement penser au toit de la fondation Maeght de Saint Paul de Vence, fut gardé.

Entree-hotel-jpg11949713185341194971380691_LW_v2

La Réserve Ramatuelle a ouvert ses portes au printemps 2009. Construit sur une ancienne résidence hôtelière en ruines, le Jas d'Alexis, abandonné depuis plus de 30 ans. Alors que d'autres architectes auraient tout rasé, l'architecte et urbaniste Jean Michel Wilmotte décida de conserver à l'édifice son caractère spécifique des années 70. L'élégant élément de toiture tout en courbes, qui fait immédiatement penser au toit de la fondation Maeght de Saint Paul de Vence, fut gardé.

21-acceuil-restau02-jpg11949713185341194971380665_LW_v2

L'architecte Jean-Michel Wilmotte a dispersé dans tout l'hôtel du mobilier contemporain en bois clair de grands designers tels que Hans J. Wegner (fauteuil), Moroso, Poltrona Frau, B&B...

pinede-jpg11949713185341194971380723_LW_v2

La Réserve est nichée dans une forêt de pins et de chênes verts sur le lieu dit de L'Escalet Nord, dans la commune de Ramatuelle.

vue11949713185341194971946178_LW_v2

salonmobilier-jpg11949713185341194971380755_LW_v2

Toute la résidence est tournée vers la Méditerranée avec une vue à 360 degrés, que ce soit de la réception, très discrète dans le lobby, du restaurant ou des chambres, très spacieuses, le bâtiment semble comme suspendu entre la mer et le ciel. Ici, les maîtres-mots sont fluidité, transparence et luminosité. Des rideaux de lin ou de coton flottent au vent et donnent à l'ensemble une sensation de douceur et de sérénité.

chambre1ok-jpg11949713185341194971381536_LW_v2

L'hôtel comprend 7 chambres et 17 suites, toutes très spacieuses, allant de 50 à 100 mètres carrés.

chambre2ok-jpg11949713185341194971381552_LW_v2

Aux lignes sobres et au design épuré, elles sont toutes décorées de façon minimaliste et contemporaine, avec des matériaux nobles qui invitent à la sérénité.

terrasse11949713185341194971389177_LW_v2

Devant chaque chambre, place à une grande terrasse en teck plein soleil ou à un jardin de senteurs.

mobilier-jpg11949713185341194971380707_LW_v2

Le nombre restreint de matériaux choisis - deux types de pierre et un bois brossé se déclinant du gris clair au bleu foncé - donne à l'hôtel une unité et l'apparence d'une grande simplicité derrière une véritable sophistication.

sdb2-jpg11949713185341194971380819_LW_v2

Les salles de bain équipées sont d'inspiration japonaise.

sdb2ok-jpg11949713185341194971381601_LW_v2

Du bain à jets, on a une vue sur la Méditerranée.

Piscine-exterieure-jpg11949713185341194971380739_LW_v2

On l'appelait auparavant "l'hôtel aux 12 piscines", chaque chambre jouissait en effet de sa propre piscine privative. Jean Michel Wilmotte en a décidé autrement, il n'y aura dorénavant qu'une seule piscine, mais pas des moindres, elle sera longiligne, de 30 mètres se fondant entièrement à son environnement.

villaok-jpg11949713185341194971380851_LW_v2

En contrebas de l'hôtel, douze villas privatives sont dispersées dans la pinède et jouissent des services de l'hôtel.