Les amateurs de design connaissent bien le studio BIG GAME, fondé en 2004 par Augustin Scott de Martinville, Elric Petit et Grégoire Jeanmonod, un trio franco-belgo-suisse basé à Lausanne. Remarqué dès ses débuts, BIG GAME a très vite prouvé son savoir-faire dans le domaine des meubles et produits, avant de montrer que la gamme de ses talents s'étend largement au-delà du seul design industriel, incluant également direction artistique, scénographie, architecture d'intérieur.

. © DR

Après une quinzaine d'année d'activité, leur réputation n'a cessé de croître, au fil de collaborations avec des entreprises du top - l'horlogerie avec Rado, la coutellerie avec Alessi, la ferronnerie d'art avec Vervloet - des éditeurs de premier plan, comme Magis, Karimokku, Hay ou Ikea, et avec de grandes marques internationales telles Nespresso, Caran d'Ache, Opinel ou encore Lexon. Parmi leurs créations les plus connues du grand public, on citera Animals, les célèbres trophées de chasse en contreplaqué, et la Bold chair, édités par Moustache, la clé USB Pen pour Praxis ou la lampe Wood Work pour la prestigieuse galerie Kreo, qui fait partie de la collection design du Centre Pompidou.

Si c'est le CID de Grand-Hornu qui leur a offert leur tout première exposition en 2008, Overview, leur dernière rétrospective se tient actuellement au Musée de design et d'arts appliqués contemporains (mudac) de Lausanne, et ce jusqu'au 1er septembre. Intitulée Objets du quotidien, elle retrace leurs quinze années de parcours, et s'assortit d'une première monographie disponible en français et en anglais, publiée par Lars Müller. Ceux qui ont suivi le parcours du studio depuis ses débuts seront heureux d'y retrouver une foule de photos, dessins, diagrammes et anecdotes diverses ; ceux qui ne découvrent leur travail que maintenant comprendront pourquoi ils sont désormais entrés dans la cour des grands.

www.big-game.ch - www.mudac.ch