1. Belgitude et The New Belgians

Septembre est le mois de la traditionnelle séance de rattrapage de tous les amateurs de design noir-jaune-rouge qui ont manqué les prouesses de nos compatriotes lors du Salone del Mobile, en avril à Milan. C'est ainsi que MAD Brussels reçoit les deux expos de la plate-forme Belgium is design dans ses installations flambant neuves : d'abord Belgitude, soit dix entreprises s'associant à dix designers - et pas n'importe lesquels : Nathalie Dewez, Jean-François D'Or, Xavier Lust ou encore Julien Renault - pour autant de projets exclusifs. En parallèle, la jeunesse est mise à l'honneur avec The New Belgians, qui reproduit le stand tenu par nos talents émergents au SaloneSatellite, tremplin international de la grand-messe milanaise. Une occasion de voir de plus près l'étonnante lampe O-line de Laurent Verly, primée lors du prestigieux événement.
...

Septembre est le mois de la traditionnelle séance de rattrapage de tous les amateurs de design noir-jaune-rouge qui ont manqué les prouesses de nos compatriotes lors du Salone del Mobile, en avril à Milan. C'est ainsi que MAD Brussels reçoit les deux expos de la plate-forme Belgium is design dans ses installations flambant neuves : d'abord Belgitude, soit dix entreprises s'associant à dix designers - et pas n'importe lesquels : Nathalie Dewez, Jean-François D'Or, Xavier Lust ou encore Julien Renault - pour autant de projets exclusifs. En parallèle, la jeunesse est mise à l'honneur avec The New Belgians, qui reproduit le stand tenu par nos talents émergents au SaloneSatellite, tremplin international de la grand-messe milanaise. Une occasion de voir de plus près l'étonnante lampe O-line de Laurent Verly, primée lors du prestigieux événement. Au MAD, 10, place du Nouveau marché aux grains, à 1000 Bruxelles. new.mad.brussels/fr. Du 7 septembre au 8 octobre prochain. En guise de tête d'affiche, le festival a jeté son dévolu sur le designer britannique d'origine chypriote Michael Anastassiades. Depuis le lancement de son studio en 1994, le créateur a développé un minimalisme intemporel, avec une nette prédilection pour les matières réfléchissantes - verre, miroir et toute une galaxie de reflets dorés et argentés - et un talent qui lui a ouvert les portes des grands éditeurs, suivis par de nombreux musées. Après la conférence inaugurale de cette édition 2017, le public est invité à l'exposition 13 Mobiles, qui, pour la première fois, réunit les treize éléments de sa série Mobile Chandelier.Soit laquintessence de son travail, à la fois fonctionnel, élégant et sculptural, pour fêter les 2 ans de l'Atelier Jespers, écrin moderniste devenu galerie d'art, à Woluwe-Saint-Lambert. Conférence le 7 septembre, à Flagey, place Sainte-Croix, à 1050 Bruxelles. Expo à l'Atelier Jespers, 149, avenue du Prince Héritier, à 1200 Bruxelles. www.atelierjespers.com Du 7 septembre au 2 octobre prochain. L'on n'aurait pu imaginer plus bel écrin que l'antre du Plasticarium pour rendre hommage à cette icône composite, dont on célèbre les 50 ans cette année. En collaboration avec le Kartell Museo, l'Atomium Design & Art Museum (ADAM) accueille en effet une expo dédiée à ce meuble de rangement imaginé par la cofondatrice de Kartell, Anna Castelli, et qui a conquis les coeurs et les intérieurs par milliers en un demi-siècle. Ses qualités - robuste, empilable, modulaire et pas cher - le maintiennent d'ailleurs encore aujourd'hui parmi les best-sellers de la marque. Outre l'historique retracé " à travers une approche émotionnelle ", le parcours dévoilera quinze réinterprétations de l'objet par les plus illustres signatures de l'écurie Kartell (Starck, Urquiola, Nendo ou Laviani, entre autres) et sera enrichi du regard de designers belges sur le célèbre cylindre plastique. A l'ADAM, place de Belgique, à 1020 Bruxelles. www.adamuseum.be Du 26 septembre au 29 janvier 2018. Désormais incontournable en ce mois de septembre consacré au secteur, le parcours Uptown Design de Kunty Moureau revient faire briller les vitrines des alentours du boulevard de Waterloo et de la rue de Namur. Au programme de cette balade sur les trottoirs huppés du haut de la ville, des séries limitées d'objets " nouveaux ou connus mais revisités en version inédite ", provenant de designers comme Hind Rabii, Nedda El-Asmar ou les frères Campana, ainsi que de fleurons nationaux tels que la Maison Vervloet ou Val-Saint-Lambert. Au total, cette édition 2017 verra vingt-cinq designers émergents ou confirmés investir 23 lieux triés sur le volet, et s'ouvrira cette fois - une première - au monde de la mode. Uptown Design, The Brussels Limited Edition. www.uptowndesigntour.com Du 14 septembre au 1er octobre prochain. En 1958, alors que Bruxelles vit dans l'effervescence de son Expo universelle, l'Italien Ettore Sottsass s'attaque à l'émail sur poterie et sur porcelaine. Durant cette phase cruciale de sa carrière, le père du groupe de Memphis réalise une collection de pièces dont les couleurs et la géométrie se révéleront plus tard des éléments-clés de son oeuvre. Fondateurs du musée Casa Mollino de Turin, Fulvio et Napoleone Ferrari ont sélectionné une soixantaine de pièces, accompagnées d'esquisses signées par l'artiste, qui offrent un aperçu inédit sur la genèse du mouvement culte des eighties. A l'Istituto Italiano di Cultura, 38, rue de Livourne, à 1000 Bruxelles.www.iicbruxelles.esteri.it Du 14 septembre au 30 octobre prochain. Active au Brésil depuis 2013, Elien Haentjens s'est passionnée pour les interactions entre créateurs belges et artisans locaux. Sa nouvelle expo, sous-titrée When Belgian Design Meets Brazilian Crafts, fait le récit d'une rencontre organisée cet été lors de la résidence de trois designers belges au sein d'une communauté spécialisée dans le travail des fibres naturelles. Parmi les participants, tous sont déjà familiarisés avec la culture brésilienne : Linde Freya Tangelder a des racines de là-bas et a passé six mois de stage chez les frères Campana, la créatrice textile Laura Caroen a plusieurs fois voyagé à travers le pays, et Sep Verboom, globe-trotteur gantois rompu à l'usage de matériaux traditionnels, avait déjà accompagné Elien lors de précédents échanges transatlantiques. Interwoven sera inaugurée lors de MADE, la foire d'art et de design de São Paulo, mais connaîtra sa première européenne dans le cadre de Design September. A la Desmet Gallery, 39, rue des Minimes, à 1000 Bruxelles. www.gallerydesmet.com Du 5 au 20 septembre. Né en 2009 à l'initiative de Laurence Van Nieuwenhoven, le Ceramic Event s'est érigé au fil des éditions comme un événement de référence, célébrant " la céramique audacieuse et les démarches artistiques franches, en marge de la céramique traditionnelle ". Installations, pièces uniques, bijoux, performances et réalisations utilitaires, ce sont près de 400 oeuvres d'une soixantaine d'artistes qui seront exposées une semaine durant à la Galerie de l'Ô, dans un hôtel de maître au coeur du quartier Molière. A la Galerie de l'Ô, 139, avenue Molière, à 1190 Bruxelles. Du 23 septembre au 1er octobre prochain. En trois mots, voilà captées toute la richesse et la complexité du travail d'Ado Chale. Ferronnier de formation, le jeune Ado Pelsener découvre la minéralogie à la faveur d'un voyage en Allemagne à la fin des années 1950. Cette passion ne le quittera plus, donnant naissance à une production singulière, qui le classe parmi les créateurs les plus essentiels que notre xxe siècle ait pu connaître. Suscitant l'admiration du monde entier avec ses trésors mêlant métaux et minéraux, sa galerie de l'avenue Louise compte parmi ses clients fidèles la Cour de Belgique, qui s'y procura des cadeaux destinés à Georges Pompidou, la reine Beatrix, Helmut Kohl... et même un présent pour le mariage de Charles et Diana. Couvrant un demi-siècle d'une carrière exceptionnelle, la rétrospective proposée par Bozar salue également la sortie de sa première monographie, ce 14 septembre. A Bozar, 23, rue Ravenstein, à 1000 Bruxelles. www.bozar.be Jusqu'au 24 septembre. Considéré comme le plus grand d'Europe, le Design Market, à Tour & Taxis, rassemble deux fois par an une centaine d'exposants pour pas moins de sept mille visiteurs, parfois venus de loin. Autrefois modeste marché aux puces réservé aux pièces des années 1950 à 1980, le Design Market s'est progressivement imposé comme l'un des principaux rendez-vous du secteur, prisé des amateurs comme des simples flâneurs. A noter, pour fêter les 15 ans de l'événement cette année, un parcours " Bruxelles, ville de vintage ", qui met en valeur les meilleures enseignes rétro de la capitale, ainsi qu'une expo-vente de céramiques, avec un focus sur Pierre Culot et Piet Stockmans. Sheds 3 et 4 de Tour & Taxis, 86c, avenue du Port, à 1000 Bruxelles. www.designmarket.be Ces 23 et 24 septembre. Designer atypique, et pas seulement à cause de son look hirsute, Nacho Carbonell a défié les codes et pratiques du design industriel dès sa sortie de la Design Academy d'Eindhoven, où il vit et travaille désormais. Protégé de la galeriste trendsetteuse Rossana Orlandi, il accouche d'éditions limitées, " organismes vivants " en papier mâché, résines, fibres végétales brutes, et suscite l'engouement des collectionneurs et conservateurs de tous horizons. Pour Design September, le prodige espagnol lève un coin du voile sur son travail à l'occasion d'une conférence à Flagey et expose en outre ses oeuvres dans le cadre exceptionnel de la Maison Horta, pour un dialogue sans précédent avec les arabesques du chef de file de l'Art nouveau. Conférence ce 14 septembre à Flagey, place Sainte-Croix, à 1050 Bruxelles. Expo à la Maison Horta, 27, rue Américaine, à 1060 Bruxelles. www.hortamuseum.be Du 7 septembre au 8 octobre prochain.