Entre Alain Gilles et Green Mood, c'est une affaire qui mousse ! Après avoir réalisé le stand de la marque lors de la Biennale Interieur de 2016, le designer bruxellois a lancé la première gamme G-Line dans la foulée, avant d'encore d'agrandir cette famille de produits végét...

Entre Alain Gilles et Green Mood, c'est une affaire qui mousse ! Après avoir réalisé le stand de la marque lors de la Biennale Interieur de 2016, le designer bruxellois a lancé la première gamme G-Line dans la foulée, avant d'encore d'agrandir cette famille de produits végétaux et architecturaux, dont il vient de présenter les derniers-nés au salon Neocon de Chicago. Comme ses prédécesseurs, le nouvel élément, un séparateur de bureaux intitulé G-Desk, se compose d'un ensemble de plantes " préservées ", de mousses et de lichens cerclés d'acier, et peut être utilisé de façon autonome ou mis en relation avec d'autres modules. Grâce à leur procédé de stabilisation inédit, les créations végétales de G-Mood ne requièrent aucune connaissance en jardinage : elles ne demandent pas le moindre entretien, ni taille, ni arrosage, et peuvent même se passer de l'exposition à la lumière. Outre leurs indéniables qualités esthétiques, et la touche naturelle qu'ils apportent aux intérieurs qui en manquent parfois cruellement, ces panneaux, suspensions et cloisons étouffent efficacement toutes sortes de nuisances sonores, et s'avèrent donc particulièrement appréciés dans les environnements de travail - d'autant qu'il a été maintes fois prouvé que le contact avec la verdure abaissait notre niveau de stress et améliorait notre bien-être. Que demander de plus ?Mathieu Nguyen