Ce mardi après-midi, place à la première conférence de presse, où se croisent journaliste belges et chinois, et qui débute par un mot d'introduction du Consul Général, Evert Maréchal. Jean-Claude Marcourt, ministre wallon de l'Économie et du Commerce extérieur, lui succède à la tribune, suivi par d'autres intervenants à qui revient la lourde tâche d'expliquer en quoi consiste exactement le Belgian Spirit.

Une vaste question, qui ne sera d'ailleurs pas tranchée, les orateurs préférant inviter le public local à s'intéresser aux nombreuses formes de créativité made in Belgium qui seront exposée dans la House of Belgian Spirit, le pavillon belge qui servira de quartier général à notre délégation, en cours de montage.

A peine le temps de faire une photo de famille et les lois du planning emmenaient la presse visiter les installations d'Ice Watch dans les Nouveaux Territoires, toujours en compagnie du ministre Marcourt. Sur le point de vendre son dix millionième modèle en à peine six ans et présent sur le territoire hongkongais depuis ses débuts, le patron d'Ice Watch, Jean-Pierre Lutgen, en profite pour rappeler qu'au-delà de la seule démarche créative, le succès dépend souvent de l'étroitesse des liens entre design et business.

Ce soir, rendez-vous à l'Institut Polytechnique, où les 300 ambassadeurs du Belgian Spirit se retrouveront pour célébrer le début de cette semaine exceptionnelle, véritable sommet de belgitude entre collines et gratte-ciels.

Ce mardi après-midi, place à la première conférence de presse, où se croisent journaliste belges et chinois, et qui débute par un mot d'introduction du Consul Général, Evert Maréchal. Jean-Claude Marcourt, ministre wallon de l'Économie et du Commerce extérieur, lui succède à la tribune, suivi par d'autres intervenants à qui revient la lourde tâche d'expliquer en quoi consiste exactement le Belgian Spirit. Une vaste question, qui ne sera d'ailleurs pas tranchée, les orateurs préférant inviter le public local à s'intéresser aux nombreuses formes de créativité made in Belgium qui seront exposée dans la House of Belgian Spirit, le pavillon belge qui servira de quartier général à notre délégation, en cours de montage. A peine le temps de faire une photo de famille et les lois du planning emmenaient la presse visiter les installations d'Ice Watch dans les Nouveaux Territoires, toujours en compagnie du ministre Marcourt. Sur le point de vendre son dix millionième modèle en à peine six ans et présent sur le territoire hongkongais depuis ses débuts, le patron d'Ice Watch, Jean-Pierre Lutgen, en profite pour rappeler qu'au-delà de la seule démarche créative, le succès dépend souvent de l'étroitesse des liens entre design et business. Ce soir, rendez-vous à l'Institut Polytechnique, où les 300 ambassadeurs du Belgian Spirit se retrouveront pour célébrer le début de cette semaine exceptionnelle, véritable sommet de belgitude entre collines et gratte-ciels.