"Il ne fait pas dans la dentelle, ses flashs nous renvoient au vécu, à ce qu'il peut y avoir d'américain dans notre vieille Europe, de new-yorkais dans Bruxelles et de Los Angeles dans Schaerbeek ou La Louvière. Il s'agit de percevoir la beauté-laideur de nos villes-champignons", écrivait à son propos Jo Dekmine, le directeur du Théatre 140 à Bruxelles, aujourd'hui décédé. Ces visions à contre-courant, l'artiste les décline, avec son Studio Racasse, aussi bien dans des scénographies et des vidéos que des chartes graphiques ou même des pochettes de disques. Cet été, c'est lui qui a signé l'affiche du Théâtre des Doms, la vitrine de la création belge francophone lors du Festival d'Avignon. Il y a même dessiné une fresque XXL assortie pour décorer le hall de l'institution de dizaines de têtes d'animaux. Dans ce nouveau projet éditorial, qui a vu le jour grâce à un crowdfunding, ce Français venu s'installer à Bruxelles dépeint donc notre belgitude avec une exactitude pleine de dérision. "Lucas y va, à la façon d'un écornifleur ou d'un iconoclaste respectueux de ses proies", disait encore Jo Dekmine.

Ma Belle Gique, par Lucas Racasse. Expo chez Home Frit' Home, 242, rue des Alliés, à 1190 Bruxelles. www.homefrithome.com Juqu'au 4 janvier prochain.

© Lucas Racasse
© Lucas Racasse
© Lucas Racasse
© Lucas Racasse