"J'étais inquiet pour les restaurateurs. J'ai alors réfléchi à un dispositif qui permettait de retrouver la convivialité autour d'une table mais sans prendre de risque"

Le designer et décorateur français Christophe Gernigon a imaginé Plex'Eat en pensant à un fauteuil découvert dans un concept store en Asie. Coiffé d'une cloche, celui-ci permettait d'écouter de la musique tranquillement.

Il a alors conçu des cloches en plexiglas à suspendre au plafond, sur le même modèle. Chaque client est assis sous une de ces cloches individuelles, sorte de grande visière. Chaque convive pourrait ainsi manger et boire en toute quiétude, sans craindre de recevoir des projections de micro-gouttelettes potentiellement porteuses du coronavirus, de la part de ses voisins de tablée. Seul inconvénient: il faudra sans doute parler plus fort étant donner la barrière physique.

Chaque cloche est ouverte sur l'arrière, pour éviter la sensation d'enfermement.

A l'heure actuelle, ce projet n'en est encore qu'au stade du projet, et sa commercialisation potentielle en discussion avec un industriel.

Le designer et décorateur français Christophe Gernigon a imaginé Plex'Eat en pensant à un fauteuil découvert dans un concept store en Asie. Coiffé d'une cloche, celui-ci permettait d'écouter de la musique tranquillement.Il a alors conçu des cloches en plexiglas à suspendre au plafond, sur le même modèle. Chaque client est assis sous une de ces cloches individuelles, sorte de grande visière. Chaque convive pourrait ainsi manger et boire en toute quiétude, sans craindre de recevoir des projections de micro-gouttelettes potentiellement porteuses du coronavirus, de la part de ses voisins de tablée. Seul inconvénient: il faudra sans doute parler plus fort étant donner la barrière physique. Chaque cloche est ouverte sur l'arrière, pour éviter la sensation d'enfermement. A l'heure actuelle, ce projet n'en est encore qu'au stade du projet, et sa commercialisation potentielle en discussion avec un industriel.