Fatigué de devoir composer avec l'enchevêtrement de pieds qui encombrent les salles à manger, Saarinen avait imaginé une architecture organique supportée par un unique pied rond. Cinq ans de travail, des centaines de croquis et de maquettes auront été nécessaires pour mener à bien les manipulations expérimentales particulièrement audacieuses pour l'époque.

Incapable de réaliser l'objet en un seul matériau, le designer a dû fusionner un corps en fibre de verre et un pied en aluminium, une contrainte technique qui n'altère en rien l'esthétique du produit : éditée par Knoll, la collection révolutionne le modernisme et s'impose en classique instantané, qui, plus d'un demi-siècle après sa création, continue à meubler les films de science-fiction comme les intérieurs branchés.

www.knoll.com

Fatigué de devoir composer avec l'enchevêtrement de pieds qui encombrent les salles à manger, Saarinen avait imaginé une architecture organique supportée par un unique pied rond. Cinq ans de travail, des centaines de croquis et de maquettes auront été nécessaires pour mener à bien les manipulations expérimentales particulièrement audacieuses pour l'époque. Incapable de réaliser l'objet en un seul matériau, le designer a dû fusionner un corps en fibre de verre et un pied en aluminium, une contrainte technique qui n'altère en rien l'esthétique du produit : éditée par Knoll, la collection révolutionne le modernisme et s'impose en classique instantané, qui, plus d'un demi-siècle après sa création, continue à meubler les films de science-fiction comme les intérieurs branchés. www.knoll.com