Envie de déménager sans craquer votre budget ou de simplement partir en vacances dans des lieux insolites ? En vendant ses anciens bus, la société belge De Lijn pourrait avoir trouvé le bon plan pour satisfaire vos besoins. Une tendance fait en effet fureur ces dernières années : transformer d'anciens véhicules et containers en espace de vie.
...

Envie de déménager sans craquer votre budget ou de simplement partir en vacances dans des lieux insolites ? En vendant ses anciens bus, la société belge De Lijn pourrait avoir trouvé le bon plan pour satisfaire vos besoins. Une tendance fait en effet fureur ces dernières années : transformer d'anciens véhicules et containers en espace de vie.Parmi les idées farfelues qui circulent sur internet, il y a les fameux "bus habitables", soit d'anciens véhicules transformés en maison. Inspirée par le Tiny House Movement, - qui vous invite à vivre dans des petites maisons compactes souvent construites de vos propres mains -, cette transformation de structures désaffectées en lieu de vie est d'abord née aux États-Unis, débarque aujourd'hui en Belgique. Un jeune couple de Flamands a récemment fait l'acquisition d'un bus De Lijn qu'il a aménagé en logement. Un investissement qui permet aux deux amoureux de vivre une vie confortable financièrement parlant - les prix de l'immobilier pouvant parfois être dissuasifs. Première étape lors de cet achat : retirer tous les sièges (sauf celui du conducteur), et isoler la carcasse pour transformer ce glaçon de fer et d'acier en espace chaleureux. À l'intérieur de l'habitacle : une chambre avec trois tiroirs sous le lit pour les vêtements, une douche et une cuisine (four, hotte, évier et taque de cuisson). Pour laver leurs vêtements, le lavoir du quartier fait l'affaire.Vous aussi, faites l'acquisition de l'un de ces bus De Lijn : certains véhicules de la compagnie de transport sont en effet mis aux enchères sur le site Moyersoen jusqu'au 25 février prochain. Les enchères commencent à 450 euros.Autres habitations ludiques : des anciens containers modifiés, empilés, ajustés et transformés... Ces boîtes en acier vous offrent un gros potentiel: ils peuvent très bien s'acheter à la pièce ou en lot pour une habitation modulable. L'avantage du container est qu'il offre un habitat presque neutre énergétiquement. Il est en effet tout à fait possible d'y installer des panneaux solaires, du chauffage au sol, de la ventilation ou même des pompes à chaleur.À Pont-à-Celles par exemple, un entrepreneur bruxellois, Francesco Colabufalo, a fait construire une quinzaine d'appartements low cost fabriqués à partir de containers maritimes. Des espaces allant jusqu'à 70m² vendus pour moins de 100 000 euros. La ville de Gand avait également annoncé début 2018 son intention de faire construire des quartiers temporaires de maisons-containers, qui serviraient tant de logement social que de premières maisons pour les jeunes couples.