Elles ont la gémellité créative.

Travailler ensemble, cela faisait longtemps qu'Alexandra et Ségolène en rêvaient, elles ont fini par le faire. Au printemps 2016, fortes de leurs différences, elles lançaient officiellement leur label Façon Jacmin et une première collection, 15 pièces en denim venu du Japon, revisitées en soie ou en popeline de coton, un vestiaire cohérent dans des nuances qui font envie, entièrement fabriqué en Europe, ...

Travailler ensemble, cela faisait longtemps qu'Alexandra et Ségolène en rêvaient, elles ont fini par le faire. Au printemps 2016, fortes de leurs différences, elles lançaient officiellement leur label Façon Jacmin et une première collection, 15 pièces en denim venu du Japon, revisitées en soie ou en popeline de coton, un vestiaire cohérent dans des nuances qui font envie, entièrement fabriqué en Europe, en Bulgarie et enrichi de tissus qu'Alexandra a dénichés au Cambodge. Depuis, la collection a grandi, avec jumpsuit, tuxedo, slim, robes, manteau et kimono de haut vol.Ségolène a d'abord tâté de la consultance, après avoir décroché un diplôme d'ingénieur puis étudié le business à la Vlerick school à Gand. Alexandra, après son cursus à La Cambre mode(s) s'est fait les griffes, à Paris, chez Paule Ka, Martin Margiela où elle développe la maille, puis chez Jean-Paul Gaultier et Dries Van Noten. Depuis toujours, elle collectionne les vêtements en denim, l'idée d'une collection entière qui déclinerait le jeans s'est imposée naturellement.Dans leur camionnette antique qu'elles font stationner à Bruxelles et à Anvers deux week-ends par mois, elles vont à la rencontre de celles - et ceux aussi, pas de barrières - qui craquent pour leur concept total jeans. Au départ, Alexandra craignait un peu que cela ne fasse " marché ", mais elle a embrayé. Et quand Ségolène a déniché à Paris cette Peugeot années 80, avec miroirs, cabine, tringle, elle s'est inclinée - il suffisait juste de rajouter le logo sur la carrosserie, un Façon Jacmin minimal mais stylisé qui leur sert désormais de signature doublement partagée.Le 25 octobre très officiellement, les jumelles fougueuses inaugurent leur galerie/boutique,/atelier près du Parvis de Saint Gilles, à Bruxelles. Soit un espace d'exposition, de travail et de voyage pour " inciter à la découverte de l'histoire du denim japonais ".Anne-Françoise MoysonDenim Gallery, 67, rue du Fort, à 1060 Bruxelles.Boutique mobile à Bruxelles et Anvers 2 week-ends par mois.www.faconjacmin.com