Depuis son premier voyage en 2010, Anouck Lepère a déjà visité trois fois le village isolé de Banda dans le sud-ouest du Rwanda . En janvier, elle a travaillé avec les femmes du village dans le cadre d'une collaboration avec la marque d'accessoires française "Repossi".

Les colliers et les bracelets qu'elles ont confectionnés sont tissés avec des aiguilles en Aloe Vera, des feuilles de bananiers et d'autres plantes locales. Ils seront ensuite ornés de fermetures et de chaines d'or et d'argent à Paris et seront ensuite vendus chez Colette et chez Barneys New York. 70% des ventes iront ensuite à l'ONG Kageno.

Pendant ce voyage, Anouck Lepère a tenu un journal sur l'expérience qu'elle a vécue. Lisez le compte rendu de ses impressions jour après jour sur le site Nowness.

N. Lescal

Depuis son premier voyage en 2010, Anouck Lepère a déjà visité trois fois le village isolé de Banda dans le sud-ouest du Rwanda . En janvier, elle a travaillé avec les femmes du village dans le cadre d'une collaboration avec la marque d'accessoires française "Repossi". Les colliers et les bracelets qu'elles ont confectionnés sont tissés avec des aiguilles en Aloe Vera, des feuilles de bananiers et d'autres plantes locales. Ils seront ensuite ornés de fermetures et de chaines d'or et d'argent à Paris et seront ensuite vendus chez Colette et chez Barneys New York. 70% des ventes iront ensuite à l'ONG Kageno. Pendant ce voyage, Anouck Lepère a tenu un journal sur l'expérience qu'elle a vécue. Lisez le compte rendu de ses impressions jour après jour sur le site Nowness.N. Lescal