...

C'est une maison de couture mythique du début du xxe siècle qui s'apprête à renaître de ses cendres. Son nom? Jean Patou. Fondé en 1912 avant d'arrêter ses activités en 1987, ce label fait actuellement l'objet de toutes les attentions de la part de LVMH. Le groupe de luxe français l'a racheté discrètement l'été dernier, avec l'espoir d'en faire une marque célèbre internationalement. Il a ainsi nommé le jeune talent français Guillaume Henry à la direction artistique. Sa première collection de vêtements et d'accessoires est censée être présentée au cours de la deuxième moitié de l'année 2019. Nul doute qu'on devrait y retrouver certaines références historiques de la griffe, comme la cravate, l'influence exotique ou encore les silhouettes fluides, imaginées à l'époque pour libérer le corps des femmes. C'est à la télé, dans l'émission Quotidien de TF1, que Nicolas Ghesquière, actuel directeur artistique de Louis Vuitton, avait laissé planer le doute, en octobre dernier. Il se pourrait bien qu'il lance sa propre marque. Celui qui a signé un nouveau contrat de cinq ans avec la maison de maroquinerie a précisé que son employeur (le groupe de luxe LVMH) l'avait désormais autorisé à le faire. Interrogé par le présentateur, Yann Barthès, sur une date de lancement - "dans un an ou deux?" -, Nicolas Ghesquière s'est contenté de botter en touche, en répondant qu'il reviendrait l'annoncer sur le plateau au moment voulu. Rien de plus, mais suffisant pour mettre la planète mode en émoi. Au départ, ce n'est qu'un déménagement vers Londres, mais il n'en faut pas plus pour que les rumeurs enflent. Si Chanel a installé le siège social de la Holding Chanel Limited dans la City, c'est pour être plus près de la créatrice Phoebe Philo, ex-Céline et ex-Chloé, fantasme le milieu. Elle reprendrait la direction artistique de la marque, lorsque Karl Lagerfeld arrêtera. Un ragot qui fait sourire Bruno Pavlovsky, président des activités mode, et désormais aussi de Chanel SAS. Interrogé par le magazine Business of Fashion, il réfute l'information (des sources internes citent d'ailleurs Virginie Viard, actuelle directrice du studio et bras droit de Karl, comme relève), en expliquant qu'il s'agit avant tout de simplifier et rationaliser la structure de l'entreprise. Il n'empêche. Propriété de la discrète famille Wertheimer, la société devrait connaître des changements d'organisation prochainement, les héritiers de la quatrième génération jouant un rôle de plus en plus important chez Chanel... Si l'on en croit la presse américaine, Marc Jacobs s'apprête à lancer une nouvelle ligne à prix plus abordable. Celle-ci devrait faire son apparition au moment de la pré-collection automne 2019. Par le passé, la marque US avait déjà développé une griffe sur ce segment du marché, baptisée Marc by Marc Jacobs et abandonnée en 2015, malgré de fortes ventes. La marque italienne United Colors of Benetton se repense et espère récolter les fruits de son projet de relance, dès ce printemps. Pour ce faire, elle a nommé Jean-Charles de Castelbajac à la direction artistique de ses collections Homme et Femme. Réputé pour sa vision pop et colorée, décalée et teintée d'humour, le Français sera entouré du photographe Oliviero Toscani, rappelé pour retravailler l'image du label de mode. Cela fait des mois que Bruxelles en parle. Mais pour l'instant, on sait juste que le musée consacré à l'histoire de Delvaux ouvrirait ses portes en 2019. En attendant, on regardera la famille Brillant s'agrandir, cet été. Place au modèle XXL, imaginé en collaboration avec Jean Colonna, créateur français qui a marqué la mode des années 90 par sa culture punk et son esprit rebelle. En résulte un sac surdimensionné, façonné entièrement de cuir souple, pour un style décontracté et moderne.