Le mois d'août dernier, c'était le spot publicitaire pour le parfum Secret Obsession dont Eva Mendès était l'égérie, que l'American network décidait tout bonnement de censurer. La raison : des postures trop suggestives et bien trop dénudées de la belle.

Voilà que la marque remet le couvert. Calvin Klein est à nouveau sanctionné et déclenche la controverse une fois de plus. En cause : une publicité très sensuelle de la collection "Calvin Klein Jeans" printemps été 2009. Les mannequins Anna Selezneva, Anna Jagodzinska et Natasha Poly y sont mises en scène vêtues d'un simple jean, flirtant de manière poussée et osée avec de charmants jeunes hommes sur un sofa.

Déjà supprimés des antennes outre-Atlantique, les spots de 15 et 30 secondes sont exclusivement diffusés sur le site calvinkleinjeans.com. L'Europe, quant à elle, ayant moins froid aux yeux que la belle Amérique, acceptera la diffusion de la publicité sur ses différentes chaînes dans sa version 100% originale et non censurée. Pendant ce temps, Calvin Klein planche sur une version plus soft et moins sulfureuse, afin de reprendre sa place aux Etats-Unis.


Nathalie Vandevelde

Le mois d'août dernier, c'était le spot publicitaire pour le parfum Secret Obsession dont Eva Mendès était l'égérie, que l'American network décidait tout bonnement de censurer. La raison : des postures trop suggestives et bien trop dénudées de la belle.Voilà que la marque remet le couvert. Calvin Klein est à nouveau sanctionné et déclenche la controverse une fois de plus. En cause : une publicité très sensuelle de la collection "Calvin Klein Jeans" printemps été 2009. Les mannequins Anna Selezneva, Anna Jagodzinska et Natasha Poly y sont mises en scène vêtues d'un simple jean, flirtant de manière poussée et osée avec de charmants jeunes hommes sur un sofa.Déjà supprimés des antennes outre-Atlantique, les spots de 15 et 30 secondes sont exclusivement diffusés sur le site calvinkleinjeans.com. L'Europe, quant à elle, ayant moins froid aux yeux que la belle Amérique, acceptera la diffusion de la publicité sur ses différentes chaînes dans sa version 100% originale et non censurée. Pendant ce temps, Calvin Klein planche sur une version plus soft et moins sulfureuse, afin de reprendre sa place aux Etats-Unis.Nathalie Vandevelde