Pas besoin d'éventrer un tauntaun pour se tenir au chaud cet hiver. Près de quatre décennies après la sortie de l'Empire contre-attaque, second volet de la trilogie originale, souvent considéré comme le meilleur de la série, les collectionneurs compulsifs de l'univers imaginé par George Lucas voient s'agiter devant eux une pièce de choix, juste à temps pour les fêtes : la Star Wars Empire Crew Parka, de son nom officiel, directement inspirée de la veste portée par les acteurs et équipes techniques durant les mythiques scènes shootées sur Hoth.
...

Pas besoin d'éventrer un tauntaun pour se tenir au chaud cet hiver. Près de quatre décennies après la sortie de l'Empire contre-attaque, second volet de la trilogie originale, souvent considéré comme le meilleur de la série, les collectionneurs compulsifs de l'univers imaginé par George Lucas voient s'agiter devant eux une pièce de choix, juste à temps pour les fêtes : la Star Wars Empire Crew Parka, de son nom officiel, directement inspirée de la veste portée par les acteurs et équipes techniques durant les mythiques scènes shootées sur Hoth. A l'époque, quand le tournage débute au matin du 5 mars 1979, il fait moins trente degrés à Finse, petite localité norvégienne qui figure la planète de glace avec un certain succès - durant les premiers jours, le crew est même coincé à l'hôtel, bloqué par cinq mètres de neige. La production décide donc de faire appel au designer norvégien Per Frølich Poppe, spécialiste des vêtements de sport d'hiver, pour plancher sur une veste qui maintiendrait tout ce petit monde bien au chaud, et avec style, si possible. La mission est brillamment remplie par Frølich Poppe, mais à peine cent modèles sont produits - et les quelques exemplaires encore présent sur le marché de la memorabilia s'arrachent à prix d'or sur le Net. L'équipementier américain nous revient donc aujourd'hui avec une version moderne, dotée de toutes les technologies indispensables pour maintenir au chaud celui ou celle qui la porte, soldat d'élite de l'Alliance ou simple technicien. Et, évidemment, garnie de quantité de détails et d'écussons qui ne font aucun mystère sur son appartenance à Star Wars et à son univers. Côté prix, si le montant annoncé reste largement en-deçà de la fortune à débourser pour s'offrir un modèle de 1979, que les acheteurs potentiels se préparent tout de même à débourser quelques 500 dollars, soit environ 440 euros. Afin de marquer l'événement, sur le site de Columbia, un compte-à-rebours égrène les secondes qui nous séparent de l'instant de la commercialisation, le 7 décembre à minuit - soit 6h du matin, heure belge. Nul doute qu'une horde de fanatiques risque de se bousculer au portillon numérique pour acquérir la précieuse doudoune en édition limitée.Notons tout de même que les heureux citytrippers qui s'apprêtent à visiter Londres en pleine magie de Noël pourront toujours faire un saut à la boutique Columbia de Kensington et contempler l'objet de leurs propres yeux avant de craquer. Encore plus chanceux, les clients américains auront l'occasion d'acquérir une version spéciale, signée par Mark Hamill/Luke Skywalker himself, disponible dans une poignée de magasins sélectionnée et pour un prix quatre fois supérieur, les bénéfices étant reversés à une oeuvre de charité. Mais que ce soit en ligne, à Londres où quelques part aux States, il est déjà acquis qu'il n'y en aura pas pour tout le monde - alors, comme le veut la formule consacrée, " Que la force soit avec vous ".