Comment les femmes s'habillent en politique

Comment les femmes s'habillent en politique

Géraldine Dormoy, Lexpress Styles

Depuis l'élection de son mari, Michelle Obama est devenue une icône de style. Il faut dire que ses tenues pointues sélectionnées par Ikram Goldman, sa styliste non officielle propriétaire d'un magasin à Chicago, y sont pour beaucoup.

Sa signature : l'alternance de vêtements casual accessibles (J.Crew lui dit merci!) et de robes chic mettant son corps athlétique en valeur.

Certains lui reprochent tout de même un usage immodéré des ceintures, qui cassent parfois sa silhouette élancée. On lui pardonne!

Carla B. Sarkozy. Petite robe noire ajustée, veste cintrée, ballerines et maquillage léger: à l'étranger, les observateurs louent l'élégance discrète de la Première Dame. En France, les fashionistas souhaiteraient qu'elle prenne plus de risques

Très (trop?) fidèle à la maison Dior, elle sait tout de même faire des choix inattendus: le 23 novembre au Grand Journal de Canal+, elle porte la it-veste GapKids par Stella McCartney, sortie en série limitée quelques jours plus tôt.

Sonsoles Espinosa - En Espagne, cette très belle femme aux faux airs de Cate Blanchett et épouse du premier ministre José Luis Zapatero (PSOE) est également réputée pour son allure discrète et raffinée.

Avec le temps, Sonsoles Espinosa, 48 ans, s'est forgé un style graphique et structuré. Les cheveux coupés courts, elle privilégie le noir, les drapés épurés et les coupes asymétriques. Ses tenues sont souvent agrémentées de bijoux.

Christina Kirchner - Présidente de l'Argentine en 2007, la légende veut qu'elle possède une paire de chaussures pour chaque jour de l'année, mais on se demande en quoi cette fantaisie lui ôterait ses capacités intellectuelles.

Rania de Jordanie - Dès son accession au trône en 1993, elle comprend que son élégance sera sa meilleure arme politique. D'origine palestienne, elle montre par l'exemple que toutes les femmes musulmanes ne sont pas obligées de porter le voile

Ses ensembles Prada, Alaïa et Jean Paul Gaultier font forte impression sur les chefs de gouvernement qu'elle rencontre.

Elle opte souvent pour une palette crème, douce et classique, qu'elle ponctue de nombreux sacs griffés. Un sans faute qui force l'admiration.

Ioulia Tymochenko - En 2004 lors de la Révolution orange, sa couronne de cheveux blonds a fait le tour du monde. Ses tailleurs Vuitton et ses stilettos ne doivent toutefois pas faire oublier qu'elle demeure une redoutable femme d'affaires.

Michelle Bachelet - A 58 ans, cette femme politique de sensibilité socialiste cultive une image classique et maternelle à coups de tailleurs jupes de couleurs tendres (ici avec Christina Kirchner).

Son meilleur accessoire: un sourire omniprésent.

Sarah Brown - Face à Michelle Obama et Carla Bruni Sarkozy depuis un an, la femme du Premier Ministre britannique subit la pression des médias anglo-saxons. De nature plus réservée, elle continue d'opter pour des tenues simples et des couleurs neutres

& Mais n'hésite plus à faire preuve de fantaisie lors de grands événements, comme le port d'un bibi (ci-dessus, au centre) lors de l'ouverture du Parlement, en novembre.

Miyuki Hatoyama - Depuis qu'elle a affirmé avoir été "emmenée par des extraterrestres sur Vénus" pendant son sommeil, la nouvelle Première Dame japonaise passionne les médias

L'ancienne actrice aujourd'hui âgée de 66 ans, passionnée par l'art de vivre et la spiritualité, apporte indubitablement une touche de fantaisie au rôle jusque là plutôt conventionnel des épouses de Premier ministre

Adepte des tenues décontractées, elle reçoit durant la dernière fashion week tokyoïte le prix de la personne la plus stylée en jean, des mains de la Japan Jeans Association.

Chantal Biya - Sa crinière de lionne, ses ongles effilés et ses tenues extravagantes dignes de tous les délires hollywoodiens lui ont en effet valu d'être perçue comme "la plus sexy des femmes de chefs d'Etats africains" par les journaux camerounais

Hillary Clinton - Brushing souple et mèches surveillées de près, maquillage soigné et tenues irréprochables: tout est fait pour focaliser l'attention sur ce qu'elle a à dire plus que sur son apparence vestimentaire.

Il suffit pourtant d'un flashback en 1992 pour se rendre compte du chemin parcouru. Bill Clinton est alors en campagne pour les présidentielles. Hillary renoncera progressivement aux serre-tête, aux carreaux et aux cheveux longs.

Fidèle à Oscar de la Renta qui lui assure une image raffinée mais sérieuse, elle ne s'affiche plus désormais qu'en tailleurs pantalons, souvent de couleurs vives. Le message est clair: Hillary Clinton est une femme d'action efficace.

Angela Merkel - Un style sobre également prisé par le chancelier allemand Angela Merkel. S'étaient-elles consultées ce jour-là (en novembre, lors de l'anniversaire de la chute du mur à Berlin)?

D'une rigueur toute protestante, Angela Merkel s'est appliquée à gommer tout signe de féminité dans son apparence. Probablement la meilleure stratégie pour n'offrir aucune prise au sexisme.

Margaret Thatcher - Premier ministre britannique de 1979 à 1990, la "Dame de fer" dirige le pays en tailleurs impeccables et escarpins coordonnés. On peut penser ce qu'on veut de sa politique mais elle a indubitablement le sens de l'élégance.

L'autre icône, nettement plus populaire, c'est Jackie Kennedy. En robe du soir conçue pour elle par Oleg Cassini ou en polo en vacances avec ses enfants, la Première Dame américaine régna sur les Sixties et demeure un mythe encore aujourd'hui