Fashion week à Milan : Ermenegildo Zegna, Z Zegna et D&G

Fashion week à Milan : Ermenegildo Zegna, Z Zegna et D&G
Depuis 1910, la maison Zegna travaille des matières exceptionnelles. Cette famille de tisserands a acquis une renommée mondiale qu'elle soigne de saison en saison comme le prouve une fois encore cette magnifique collection estivale mêlant avec équilibre le sérieux de l'esprit tailleur à la décontraction casual. Bonne illustration : ce blazer croisé (du reste, une des tendances de la saison) associé à un pantalon blanc et des mocassins portés pieds nus. Silhouette terminée par un foulard Aorange, pour la petite touche de couleur. © Etienne Tordoir

Tous les défilés sur Catwalk Weekend

croisezegna11947604276401194761165238_LW_v2 © Etienne Tordoir

Depuis 1910, la maison Zegna travaille des matières exceptionnelles. Cette famille de tisserands a acquis une renommée mondiale qu'elle soigne de saison en saison comme le prouve une fois encore cette magnifique collection estivale mêlant avec équilibre le sérieux de l'esprit tailleur à la décontraction casual. Bonne illustration : ce blazer croisé (du reste, une des tendances de la saison) associé à un pantalon blanc et des mocassins portés pieds nus. Silhouette terminée par un foulard Aorange, pour la petite touche de couleur.

Ermenegildo Zegna © Etienne Tordoir

Voyez les détails en cuir sur les poches de ce cardigan. Toute la collection, discrète et luxueuse à la fois, est une rare leçon de rigueur et de style.

zegna211947604276401194760435188_LW_v2 © Etienne Tordoir

Leçon de stylisme : les manches de ce pull bleu marine légèrement remontées sur l'avant-bras qui dévoilent simplement la blancheur de la chemise. Rien de trop sophistiqué, effet assuré. Dieu est dans les détails disait Mies Van Der Rohe.

zegna311947604276401194760435219_LW_v2 © Etienne Tordoir

Certaines silhouettes, très décontractées comme celle-ci, projettent la griffe dans un monde plus cool, celui des vacances, le seul qui tolère l'emploi du sac à dos.

ZZegna © Etienne Tordoir

Juste après, c'était au tour d'Alessandro Sartori de nous montrer ce qu'il avait concocté pour le compte de ZZegna, la petite soeur nerveuse et intrépide de la sémillante Ermenegildo. Première silhouette plus étroite, osant aisément l'aspect froissé et les chaussures sans lacets, le ton est donné : décomplexé. Tout en respectant l'amour des matières rares de la maison, ce qui fait la force de cette ligne "jeune", plus ouverte aux audaces formelles et aux expérimentations techniques.

zzegna511947604276401194760435441_LW_v2 © Etienne Tordoir

Une douce fantaisie traverse en effet la collection, comme sur ce veston mixant les couleurs sourdes et pastel.

zegna611947604276401194760435468_LW_v2 © Etienne Tordoir

Ou sur ces chaussures blanches à la pointe couleur brique. Couleur qui ponctue tout le défilé.

zzegna711947604276401194760435517_LW_v2 © Etienne Tordoir

Des pompes déjà adoptées par le créateur, ici à l'issue de son show.

D&G © Etienne Tordoir

Chez D&G, l'ambiance est résolument champêtre. Le catwalk est en pelouse synthétique et des écrans diffusent des vidéos de tranches de vie saines et idylliques où des couples s'aimant, des familles forcément idéales et des groupes d'amis solidaires comme l'équipe de France des années 90 se payent une bonne tranche de rire et de pain sur une nappe à carreau rouge et blanche. Bref, s'offrent un piquenique, un bon déjeuner sur l'herbe. Référence à Manet revendiquée par le duo sicilien, qui a même fait imprimer la toile sur ce Marcel.

dg211947604276401194760436974_LW_v2

Arty et green, D&G se positionne clairement dans l'air du temps. Pas mal d'humour aussi dans ce vestiaire parsemé d'imprimés hawaïens.