Vraie belle gueule, vrai talent, vraies muses guerrières "hyperfières" et vrai grand stress à la veille d'un défilé attendu. Anthony Vaccarello signe sa quatrième collection, tout auréolé du premier prix de l'ANDAM. Ses lignes strictes, son côté supersexy revendiqué, ses robes aigues et tendues ont fait beaucoup pour lui - et le reste aussi, sa délicatesse, ses amies (Lou Doillon et Susie Bubble), ses souvenirs d'enfance (les émissions télé de la RAI qu'il regardait avec ses grands-parents), ses premiers pas en mode (à La Cambre, chez Fendi), ses envies folles et son élégance ravageuse. Ah l'impatience, c'est demain que tout commence.

Anne-Françoise Moyson

Vraie belle gueule, vrai talent, vraies muses guerrières "hyperfières" et vrai grand stress à la veille d'un défilé attendu. Anthony Vaccarello signe sa quatrième collection, tout auréolé du premier prix de l'ANDAM. Ses lignes strictes, son côté supersexy revendiqué, ses robes aigues et tendues ont fait beaucoup pour lui - et le reste aussi, sa délicatesse, ses amies (Lou Doillon et Susie Bubble), ses souvenirs d'enfance (les émissions télé de la RAI qu'il regardait avec ses grands-parents), ses premiers pas en mode (à La Cambre, chez Fendi), ses envies folles et son élégance ravageuse. Ah l'impatience, c'est demain que tout commence. Anne-Françoise Moyson