Sur cette photo prise par sa vieille complice Laetitia Bica, il est habillé de pied en cap en homme de feuilles, plus connu à Mons dès qu'il s'agit du combat dit Lumeçon de la Ducasse locale et qui symbolise "l'amour constant et la renaissance".

Car le jeune homme, né en 1978, formé à la mode à Liège, est l'artiste, "complet et complice", associé au projet Mons 2015, capitale européenne de la culture. Jean-Paul Lespagnard, dorénavant montois de coeur, entend bien faire jaillir les forces vives de ce charmant coin de Hainaut. "Je servirai d'incubateur", dit-il pas peu fier. Sûr que tout ceci est prometteur. Rendez-vous dans deux ans.