Elles furent des légendes, le sont toujours un peu. La preuve, Kate Moss, en blonde perruquée annonce en prélude l'automne-hiver d'Armani et s'offre la Une du Vogue France d'août qui clame " Le retour des années 60, 70, 80 ", on ne pouvait rêver mieux comme égérie millésimée. Tandis que Claudia Schiffer et Stephanie Seymour posent pareillement pour la Une du Vogue Italia - ça tombe sous le sens : la mode n'a de cesse de regarder dans le rétroviseur, certaines décennies sont décidément toujours aussi inspirantes.

A ceci près que si Claudia Schiffer revient après 25 ans d'absence et Stephanie Seymour après 32 ans de silence - les dernières cover datent de février 1994 et de juin 1987, c'est dans une version autoportrait, à oilpé, sous l'égide de l'artiste américaine Collier Schoor qui travaille d'habitude sur l'adolescence, le genre et l'identité. Et c'est là que réside la différence: c'est sous un regard féminin qu'elles acceptent de se dévoiler, se jouant des codes de la photographie, s'amusant à citer Helmut Newton et affichant sans détour leur professionnalisme - chassez le naturel, il revient au galop.