Le footeux est-il bien sapé ?

Le footeux est-il bien sapé ?
Le bon plan : "C'est nickel. Il évite tous les fashion faux pas. Il y a une belle harmonie de couleurs avec la saharienne qui est au top de la tendance de l'été. Il ose les accessoires mais le fait bien avec du ton sur ton. Aucun risque de mauvais goût d'autant que les bijoux ethniques, c'est très tendance." On évite : "Éventuellement, on évite le collier mais comme celui-ci est sobre, ça passe très bien." Coaching mode : "Il n'en a aucunement besoin..." D.K © REPORTERS

Khalilou Fadiga © REPORTERS

Le bon plan : "C'est nickel. Il évite tous les fashion faux pas. Il y a une belle harmonie de couleurs avec la saharienne qui est au top de la tendance de l'été. Il ose les accessoires mais le fait bien avec du ton sur ton. Aucun risque de mauvais goût d'autant que les bijoux ethniques, c'est très tendance." On évite : "Éventuellement, on évite le collier mais comme celui-ci est sobre, ça passe très bien." Coaching mode : "Il n'en a aucunement besoin..." D.K

Jonathan Legear (Anderlecht) © REPORTERS

Le bon plan : "Faut bien trouver quelque chose. Alors, on va dire qu'il ose l'accessoire..." On évite : "A peu près tout. La pose avec la main dans le froc et le jeans qui descend. Quant à l'accessoire, on évite le sac Gucci à tout prix. Et puis, le blouson avec écussons, c'est totalement suranné. Et surtout arrêter de verser le pot de gel dans les cheveux." Coaching mode : "Quitte à vouloir imiter le style boys band à tout prix, il faut au moins faire tomber la mèche sur le front." D.K

Fernando Torres © REPORTERS

Le bon plan : Les Converse surtout si elles sont assorties au giletOn évite : "La décoloration des cheveux. C'est tellement fake ! Heureusement qu'il a retrouvé un look plus naturel depuis..." Coaching mode : "On relève le pantalon. Parce que le froc qui tombe trop bas et qui raccourcit les jambes, c'est pas des plus élégants." D.K

Dieumerci Mbokani © BELGA

Le bon plan : "Le choix des pièces est pas mal mais c'est l'ensemble qui ne fonctionne pas. Comme le pantalon blanc, qui n'est autorisé qu'en plein été, avec la veste col fourrure." On évite : "Alors le fashion faux pas, c'est le pantalon qui descend alors qu'il n'est pas approprié pour." Coaching mode : "Rien n'est catastrophique mais le mix and match ne passe vraiment pas. S'il veut vraiment avoir le pantalon bas qu'il essaie le modèle baggy." D.K

Axel Witsel (Standard de Liège) © BELGA

Le bon plan : "Miser sur le blanc. Ça reste une valeur sûre, une couleur poussée par les créateurs hommes cet été." On évite : "Le posé de casquette juste sur la tête. Et même si c'est tendance chez certains... Faut pas céder à la pression populaire." Coaching mode : "Miser sur le sac fluo ou monochrome et pas le bicolore. Mais c'est plutôt à l'ancien équipementier du Standard qu'il fallait en vouloir." D.K

Logan Bailly (Standard Liège) © BELGA

Le bon plan : "En cherchant mais alors bien, je pointerais le t-shirt jaune. Mais pourvu qu'il ne soit pas bariolé. Rien n'est moins sûr..." On évite : "Le jeans faussement usé aux genoux et aux cuisses. C'est totalement dépassé. Les bijoux et la grosse montre : comme on dit dans ces cas-là, le mieux est l'ennemi du bien. On évite aussi le blouson en nylon noir et les couleurs aux cols et aux manches. Mais le pire, c'est la casquette, sortie tout droit d'un manga." Coaching mode : "Y a trop à dire. Faut tout refaire..." (D.K)

Nicolas Frutos (ex-Anderlecht) © BELGA

Le bon plan : "Le blouson couleur sombre est pas mal. Mais ce serait quand même mieux sans le mélange des matières." On évite : "La coupe de cheveux du footballeur argentin des années 70, surtout avec le chignon et la (ou les) boucles d'oreilles." Coaching mode : "Si on tient à tout prix aux bijoux, on le fait bien. La bague de pouce et la bague de doigt, c'est une hérésie totale !, ça fait chevalière de vieux quinquas." (D.K)

Maradona (Argentine) © REUTERS

Le bon plan : le costume gris bien coupé et la fine cravate assortie. On évite : la surcharge de bijoux (les quatre boucles d'oreilles et les deux montres au poignet), exit le look mafioso. Coaching mode: une coupe de cheveux un peu plus nette sans les boucles dans le cou et un bouc mieux rasé. (Ca.L)

Diego Forlan (Uruguay) © REUTERS

Bon plan : le denim foncé et la petite veste en toile courte assortie. Les sneakers blanches. Classe. On évite : la coupe de jeans "bootcut" qui s'évase sur le bas, trop nineties. La coupe de cheveux aux boucles mal maîtrisées qui peut rapidement virer à la Jean-Marie Pfaff. Coaching mode : attention à bien choisir son modèle de jeans pour évitre l'effet "grosses cuisses" engoncées. (Ca.L)

David Beckham © REUTERS

Le bon plan : la classe du costume trois pièces le long de la ligne de touche. La barbe d'un jour, so sexy ! Juste ce qu'il faut d'accessoires; une gourmette et son alliance. On évite : le pantalon trop grand qui grossit la taille et qui flotte sur les chaussures. Les manches retroussées genre "ouvrier en sueur". Coaching mode : on évite le costume gris "papy" qu'on laisse aux aînés (comme par exemple Maradona), et on lui préfère un modèle bleu nuit mieux ajusté. (Ca.L)

Christiano Ronaldo © REUTERS

Le bon plan: le total look sombre, classe juste comme il faut relevé d'une fine ceinture anthracite tirant sur le bleu ciel pour casser la monotonie de l'ensemble. On évite: la montre en or un peu bling bling. La valise imitation Vuitton, c'est mieux la vraie ! La crête gélifiée sur le crane. La moue "à la Top Gun". Coaching mode : difficile de voir une faute de goût dans cet ensemble polo et pantalon noir, rien de plus classique et rien de bien risqué côté style. On pensera simplement à y instiller un peu d'originalité pour éviter le look "gentil steward qui descend de l'avion". (Ca.L)

Joachim Loew (Allemagne) © BELGA

Et pour finir, on ne peut passer sous silence ce pull parme d'un goût un peu douteux porté par le sélectionneur allemand Joachim Loew qui a fait l'actualité fashion du mondial ces derniers jours. Jusqu'à la défaite de l'Allemagne mercredi soir contre l'Espagne, Loew ne quittait plus ce sweater qui était censé lui porter chance, il avait même promis aux supporters de ne pas le laver (lire l'article ICI). Ca.L