Aden + Anaïs, petite boutique new-yorkaise spécialisée dans les habits d'enfants, était loin de se douter de qui allait se passer. Environ quatre heures après l'apparition de George, le site web était bloqué : trop de commandes. En neuf jours, la compagnie a reçu 7.000 commandes pour le vêtement de bébé George, soit des ventes augmentées de 600 %.

La gérante a d'abord cru à une blague et croyait qu'elle avait devant ses yeux une photo truquée. Puis il a bien fallu réaliser qu'une pile de commandes était à préparer...

Aden + Anaïs, petite boutique new-yorkaise spécialisée dans les habits d'enfants, était loin de se douter de qui allait se passer. Environ quatre heures après l'apparition de George, le site web était bloqué : trop de commandes. En neuf jours, la compagnie a reçu 7.000 commandes pour le vêtement de bébé George, soit des ventes augmentées de 600 %. La gérante a d'abord cru à une blague et croyait qu'elle avait devant ses yeux une photo truquée. Puis il a bien fallu réaliser qu'une pile de commandes était à préparer...