Quand on voit Gwyneth Paltrow poser en cover dans la robe découpée par Anthony Vaccarello, on se dit que c'est facile d'avoir l'air impeccable en prenant la pose mais qu'il serait impossible de faire deux pas dans la vraie vie sans révéler son anatomie.

C'est sans compter sur le talent de ce créateur belge, qui explique qu'un body intégré maintient le haut en place. En ce qui concerne le bas de la robe, il ne s'agit pas d'une robe fendue, mais plutôt d'une combinaison, voire d'un pantalon. La jambe exposée passe dans une ouverture, laissant le bassin et l'autre jambe entièrement recouverts.

Une ingéniosité qui explique le succès mondial de ce modèle qui a première vue, semblait terriblement risqué.

VS.

Quand on voit Gwyneth Paltrow poser en cover dans la robe découpée par Anthony Vaccarello, on se dit que c'est facile d'avoir l'air impeccable en prenant la pose mais qu'il serait impossible de faire deux pas dans la vraie vie sans révéler son anatomie.C'est sans compter sur le talent de ce créateur belge, qui explique qu'un body intégré maintient le haut en place. En ce qui concerne le bas de la robe, il ne s'agit pas d'une robe fendue, mais plutôt d'une combinaison, voire d'un pantalon. La jambe exposée passe dans une ouverture, laissant le bassin et l'autre jambe entièrement recouverts.Une ingéniosité qui explique le succès mondial de ce modèle qui a première vue, semblait terriblement risqué.VS.