ARCHIVES MEPHISTO/SIMON LAVEUVE
© ARCHIVES MEPHISTO/SIMON LAVEUVE

C'est au début des années 70 que le Français Martin Michaeli innove, en présentant une alternative aux souliers de ville et aux baskets. Fait amusant : à l'origine, cette griffe devait s'appeler Michaela, référence au patronyme de son fondateur. Un nom jugé finalement peu approprié pour un label qui entend proposer également des mocassins pour homme.

Logeant à L'Auberge au boeuf, à Sessenheim, là où Goethe, l'auteur de Faust, aurait séjourné, le jeune entrepreneur a une idée. Ce sera Mephisto, l'un des personnages de son oeuvre.

Cinquante ans plus tard, cette entreprise familiale est encore l'une des rares à fabriquer ses pièces en France - et une partie au Portugal. Le confort et la qualité de ses modèles séduisent des clients dans 90 pays, à travers 900 boutiques et corners, et 18 000 points de vente multimarques.

Un succès sur cinq décennies, aujourd'hui célébré à travers un livre, publié aux éditions Cherche Midi.

Mephisto chausseur d'exception. 50 ans de succès, éditions Cherche Midi, 182 pages.

C.PL.

C'est au début des années 70 que le Français Martin Michaeli innove, en présentant une alternative aux souliers de ville et aux baskets. Fait amusant : à l'origine, cette griffe devait s'appeler Michaela, référence au patronyme de son fondateur. Un nom jugé finalement peu approprié pour un label qui entend proposer également des mocassins pour homme. Logeant à L'Auberge au boeuf, à Sessenheim, là où Goethe, l'auteur de Faust, aurait séjourné, le jeune entrepreneur a une idée. Ce sera Mephisto, l'un des personnages de son oeuvre. Cinquante ans plus tard, cette entreprise familiale est encore l'une des rares à fabriquer ses pièces en France - et une partie au Portugal. Le confort et la qualité de ses modèles séduisent des clients dans 90 pays, à travers 900 boutiques et corners, et 18 000 points de vente multimarques. Un succès sur cinq décennies, aujourd'hui célébré à travers un livre, publié aux éditions Cherche Midi. C.PL.