Une boutique online sera disponible en Belgique, indique H&M sur son site internet. A Paris, Londres, Milan, Berlin, Stockholm, Barcelone et Copenhague, les fashionistas pourront franchir les portes d'une boutique de la marque au printemps et trouver "des pièces fétiches, incontournables, dans une large gamme de prix", a promis le groupe dans un communiqué.

"La nouvelle marque de mode & Other Stories propose une sélection variée de chaussures, sacs, accessoires, produits de beauté et pièces de prêt-à-porter pour permettre aux femmes de créer un style qui leur ressemble et d'écrire leur propre histoire", poursuit le communiqué.

La boutique en ligne, stories.com, sera disponible en Belgique, au Danemark, en Finlande, en France, en Allemagne, en Italie, aux Pays-Bas, en Espagne, en Suède et en Grande-Bretagne.

L'objectif du suédois est de "proposer nos collections à un plus vaste public", a souligné dans le communiqué le Directeur de '&Other Stories', Samuel Fernström.

En 2011, H&M a perdu son titre de premier distributeur mondial de textile au profit de l'espagnol Inditex (Zara), plus prompt à se développer sur les marchés émergents et à diversifier son offre (Bershka, Massimo Dutti, Zara Home).

Le groupe a longtemps possédé une seule marque H&M avant de lancer COS en 2007 puis Monki, qui visent un public plus âgé au budget moins serré.

Weekend.be avec Belga

Une boutique online sera disponible en Belgique, indique H&M sur son site internet. A Paris, Londres, Milan, Berlin, Stockholm, Barcelone et Copenhague, les fashionistas pourront franchir les portes d'une boutique de la marque au printemps et trouver "des pièces fétiches, incontournables, dans une large gamme de prix", a promis le groupe dans un communiqué. "La nouvelle marque de mode & Other Stories propose une sélection variée de chaussures, sacs, accessoires, produits de beauté et pièces de prêt-à-porter pour permettre aux femmes de créer un style qui leur ressemble et d'écrire leur propre histoire", poursuit le communiqué. La boutique en ligne, stories.com, sera disponible en Belgique, au Danemark, en Finlande, en France, en Allemagne, en Italie, aux Pays-Bas, en Espagne, en Suède et en Grande-Bretagne. L'objectif du suédois est de "proposer nos collections à un plus vaste public", a souligné dans le communiqué le Directeur de '&Other Stories', Samuel Fernström. En 2011, H&M a perdu son titre de premier distributeur mondial de textile au profit de l'espagnol Inditex (Zara), plus prompt à se développer sur les marchés émergents et à diversifier son offre (Bershka, Massimo Dutti, Zara Home). Le groupe a longtemps possédé une seule marque H&M avant de lancer COS en 2007 puis Monki, qui visent un public plus âgé au budget moins serré. Weekend.be avec Belga