Teddy Berriman, 5 ans, souffre d'infirmité motrice cérébrale et d'épilepsie, DR
Teddy Berriman, 5 ans, souffre d'infirmité motrice cérébrale et d'épilepsie © DR

River Island a dévoilé il y a quelques jours, les photos de sa collection kids printemps-été qui met à l'honneur six enfants atteints de handicap. On peut y aperçevoir, Cora Bishop, 6 ans, et Gabriel Sohota qui sont tous les deux porteurs du gène de la trisomie 21, Teddy Berriman, 5 ans, qui lui souffre d'infirmité motrice cérébrale et d'épilepsie ainsi que Lois Groom souffrant du syndrome de délétion 18Q.

Avec cette campagne, le message de la marque est clair : "Nous souhaitons que la diversité des personnes handicapées devienne la norme dans la publicité et nous travaillons très dur pour y arriver", écrit la marque anglaise dans son communiqué.

River Island
© River Island

Certains espèrent d'ailleurs que cela donnera l'envie à d'autres marques de suivre l'exemple. "Nous espérons que d'autres marques suivront l'exemple de River Island et veilleront à ce que leurs campagnes soient plus représentatives de notre société diversifiée", ont déclaré les deux responsables de l'agence Zebedee Management, qui travaille uniquement avec des mannequins handicapés.

River Island
© River Island

Pour cette campagne, la marque de vêtements s'est associée à l'organisme de bienfaisance Ditch Label. Qui a pour devise "Les étiquettes sont faites pour les vêtements, pas pour les enfants". Les petits mannequins ont été sélectionnés avec soin par l'agence qui se démarque par la diversité sociale et ethnique de ses modèles. Par ailleurs, la célèbre marque américaine de nourriture pour bébé Gerber vient également de franchir le cap en choissisant un mannequin atteint également de handicap pour leur prochain spot publicitaire. On ne peut qu'applaudir de telles initiatives.

River Island
© River Island

Soraya Benatmane.

River Island a dévoilé il y a quelques jours, les photos de sa collection kids printemps-été qui met à l'honneur six enfants atteints de handicap. On peut y aperçevoir, Cora Bishop, 6 ans, et Gabriel Sohota qui sont tous les deux porteurs du gène de la trisomie 21, Teddy Berriman, 5 ans, qui lui souffre d'infirmité motrice cérébrale et d'épilepsie ainsi que Lois Groom souffrant du syndrome de délétion 18Q. Avec cette campagne, le message de la marque est clair : "Nous souhaitons que la diversité des personnes handicapées devienne la norme dans la publicité et nous travaillons très dur pour y arriver", écrit la marque anglaise dans son communiqué. Certains espèrent d'ailleurs que cela donnera l'envie à d'autres marques de suivre l'exemple. "Nous espérons que d'autres marques suivront l'exemple de River Island et veilleront à ce que leurs campagnes soient plus représentatives de notre société diversifiée", ont déclaré les deux responsables de l'agence Zebedee Management, qui travaille uniquement avec des mannequins handicapés.Pour cette campagne, la marque de vêtements s'est associée à l'organisme de bienfaisance Ditch Label. Qui a pour devise "Les étiquettes sont faites pour les vêtements, pas pour les enfants". Les petits mannequins ont été sélectionnés avec soin par l'agence qui se démarque par la diversité sociale et ethnique de ses modèles. Par ailleurs, la célèbre marque américaine de nourriture pour bébé Gerber vient également de franchir le cap en choissisant un mannequin atteint également de handicap pour leur prochain spot publicitaire. On ne peut qu'applaudir de telles initiatives. Soraya Benatmane.