Sharon Stone, la femme débraillée

Sharon Stone, la femme débraillée
© Reuters

Coincés en rubrique people, certains journalistes ont décidément du mal à trouver des idées pour rentabiliser leur temps. Alors, ils passent de longues heures à parcourir les banques d'images à la recherche d'un cliché qui leur ferra la journée. Manque de chance pour Sharon Stone, une photo prise lors du pique-nique "Time For Heroes", à Los Angeles et sur laquelle elle apparait dans une tenue décontractée est ressortie de cette pêche hasardeuse. Une aubaine pour les journaleux qui n'ont pas hésité à sortir l'artillerie lourde. "Triste vérité, Sharon Stone est une véritable habituée aux flops mode. La blonde fatale ne choisit pas les bonnes chaussures : plates, vertes, avec une large bride, elles semblent presque être orthopédiques... Adieu la femme fatale." En parcourant mieux leurs banques d'images, les artilleurs auraient découvert des centaines de clichés où l'actrice tient toujours la palme en matière d'élégance. Finalement, la seule faute de gout qu'on lui connaisse, c'est de balancer systématiquement le V de la victoire à la tête des photographes. On a connu pire comme défaut. Weekend.be

Sharon Stone lors de l'Annual Elton John AIDS Foundation Academy Award, en février 2012. © Reuters

Sharon Stone en février 2012.

A Tokyo, pour la présentation de la "Sharon Stone Collection", en novemebre 2009. © Reuters

Avec Kevin Spacey, le 30 mars 2011. © Reuters

A cannes en 2009. © Reuters

Los Angeles, septembre 2010. © Reuters

stone06.jpg © Reuters