Si l'on prend en compte la population belge "connectée", habituée à internet, 76% de ces consommateurs font des achats en ligne. Comeos constate une hausse de deux points par rapport aux quatre années précédentes, qui étaient restées stables (74%).

En moyenne, le Belge dépense 100 euros par mois pour des achats en ligne et 59% des consommateurs dépensent plus de 100 euros.

Ces douze derniers mois, les Belges ont surtout acheté des vêtements (61%), des voyages et loisirs (58%) et du matériel électronique (45%).

Les trois raisons principales invoquées pour acheter en ligne sont le gain de temps, la livraison à domicile et des produits et services moins chers. Plus de quatre consommateurs sur 10 (42%) font leurs achats en ligne en soirée, 38% en journée.

Enfin, pour les livraisons de leurs achats, 64% des sondés privilégient la livraison à domicile. A peine 9% optent pour une livraison dans un point de collecte.

2.014 personnes ont été interrogées dans le cadre de cette enquête.

Si l'on prend en compte la population belge "connectée", habituée à internet, 76% de ces consommateurs font des achats en ligne. Comeos constate une hausse de deux points par rapport aux quatre années précédentes, qui étaient restées stables (74%). En moyenne, le Belge dépense 100 euros par mois pour des achats en ligne et 59% des consommateurs dépensent plus de 100 euros. Ces douze derniers mois, les Belges ont surtout acheté des vêtements (61%), des voyages et loisirs (58%) et du matériel électronique (45%). Les trois raisons principales invoquées pour acheter en ligne sont le gain de temps, la livraison à domicile et des produits et services moins chers. Plus de quatre consommateurs sur 10 (42%) font leurs achats en ligne en soirée, 38% en journée. Enfin, pour les livraisons de leurs achats, 64% des sondés privilégient la livraison à domicile. A peine 9% optent pour une livraison dans un point de collecte. 2.014 personnes ont été interrogées dans le cadre de cette enquête.