Vous avez présenté votre collection devant un jury en or composé de Karl Lagerfeld, Phoebe Philo, Jonathan W. Anderson, Marc Jacobs, Nicolas Ghesquière, Maria Grazia Chiuri... C'était impressionnant ?
...

Vous avez présenté votre collection devant un jury en or composé de Karl Lagerfeld, Phoebe Philo, Jonathan W. Anderson, Marc Jacobs, Nicolas Ghesquière, Maria Grazia Chiuri... C'était impressionnant ?Oui, mais ils étaient adorables, Karl a aimé ma collection et Phoebe m'a dit qu'elle porterait bien mes pièces. Même si je n'avais pas remporté le prix, c'était juste déjà super pour moi d'y participer, de pouvoir discuter avec eux et qu'ils apprécient et comprennent la manière dont je travaille. Karl m'a dit : "Tu ne dois pas beaucoup dormir...", c'est clair que non ! En quoi ce prix va-t-il vous aider ?Cela aurait été vraiment difficile pour moi de réaliser une autre collection, parce que financièrement, ce n'est pas facile de tenir, même si j'ai un certain chiffre d'affaires et que mes vêtements sont vendus dans quinze boutiques à travers le monde. Je me demandais comment continuer... Je vais donc commencer par renforcer mon équipe, nous ne sommes que trois, ce n'est pas beaucoup. Ce prix rend tout beaucoup plus fluide. L'idée est d'augmenter raisonnablement ma production, je pense que cela doit se faire petit à petit, il y a cinq jours je devais refuser des clients parce que je ne pouvais pas tenir une production plus grande que mille pièces. Comment votre formation à La Cambre mode(s) vous a-t-elle forgée? L'apprentissage y est basé sur le do it yourself et je crois que cela forge beaucoup de nouer des contacts soi-même, de démarcher et de ne pas être assistée. En master, on est quand même très libre, les profs nous laissent le droit et le choix de cette liberté. Après, tout est aussi une question de caractère, chacun évolue différemment, en tout cas, je suis très contente d'être passée en Belgique.Votre garde-robe est extrêmement contemporaine. En quoi, selon vous ?Je pense que ce qui est nouveau, c'est que ce sont des vêtements hybrides : certains font vraiment référence à un travail de couture presque traditionnel, sur la conception notamment et à côté de cela, d'autres pièces sont hybridées avec du sportswear. Tout est très portable, facile à enfiler et en même temps avec une certaine élégance et quelque chose d'assez "sharp" qui se dégage.