> Notre démarche : 100 notes d'un indispensable espoir dans une année de m...
...

Cette année, le sempiternel jeu des chaises musicales de l'industrie de la mode a profité à quatre Belges. Et pas des moindres. En février, Olivier Theyskens succédait au Français Maxime Simoëns au poste de directeur artistique chez Azzaro. Lors de la Fashion Week automne-hiver dédiée à la haute couture, le Bruxellois dévoilait, au travers d'un clip - confinement oblige -, ses premières pièces, entre hommage à l'héritage de la maison et belgitude assumée. Le même mois, Prada nommait Raf Simonscordirecteur de la création de la griffe italienne, aux côtés de Miuccia Prada. Présentée en septembre, lors d'un défilé à Milan, la collection printemps-été 2021, fruit de leur collaboration, combinait le symbolisme et l'approche expérimentale si chère au créateur originaire de Neerpelt.En mai, c'est le styliste gantois Tom Van Dorpe qui montait à la tête de la direction artistique de The Kooples et acceptait, par conséquent, la mission de rebrander l'image du label hexagonal. "Je veux conserver son esprit rock mais lui donner un twist culturel et contemporain", déclarait-il, en août, dans les pages du Vif Weekend. Enfin, le Brugeois Glenn Martens devenait, en octobre, le nouveau directeur créatif de l'entreprise italienne Diesel. Un choix logique lorsqu'on connaît son travail du denim pour la marque parisienneY/Project.