Ce n'est pas la première fois que ces deux-là travaillent ensemble. En 2017 déjà, Benjamin Millepied avait donné la réplique à Robert De Niro dans l'une des premières campagnes d'Ermenegildo Zegna depuis l'arrivée à la direction artistique d'Alessandro Sartori. Le designer avait même alors créé une paire de chaussures opportunément baptisée "The dancer" en hommage au chorégraphe français qu'il considère comme son ami. Leur collaboration ne s'est pas arrêtée là.

Pour le ballet Bach Studies initialement créé à Paris au Théâtre des Champs-Elysées avant d'être présenté à Anvers puis à Gand jusqu'au 9 juin prochain, Alessandro Sartori a imaginé des tenues personnalisées pour chacun des danseurs. Des looks siglés Ermenegildo Zegna XXX - en référence à la ligne plus couture de la marque qui défile chaque saison à Milan - et réalisés complètement à la main comme les costumes sur-mesure que propose aussi la griffe italienne.

Des jupes plissées inspirées par des soutanes

"J'adore travailler avec Benjamin, assure Alessandro Sartori. J'aime son énergie, sa vision créative et moderne de la danse, qui s'appuie sur sa maîtrise parfaite de la danse classique. Les silhouettes que nous avons créées ensemble Benjamin et moi sont faites de matériaux nouveaux et techniques. Les hommes et les femmes évoluent de manière magnifique et les vêtements apportent à leurs silhouettes comme une quatrième dimension, comme s'ils volaient sur scène..."

Inspirées par la pureté des robes portées autrefois par les ecclésiastiques, les pièces sont toutes conçues à partie de mélanges exclusifs de soie et de jersey afin de faciliter au mieux les mouvements des interprètes. Les tenues combinent jupes longues plissées ton sur ton ou combinées noir et blanc cassé avec des leggins et des cols roulés.

Chorégraphe personnel de Natalie Portman

C'est la première fois qu'une création de Benjamin Millepied est montrée en Belgique. Le chorégraphe français qui a fait presque toute sa carrière aux Etats-Unis s'est fait connaître du grand public en 2010 en signant les chorégraphies du film Black Swan de Darren Aronofsky que l'on voit aussi apparaître à l'écran aux côtés de... Natalie Portman.

Benjamin Millepied et Natalie Portman dans Black Swan

L'actrice oscarisée pour ce rôle de ballerine poussée à la folie est depuis devenue sa femme. Elle était d'ailleurs présente lors de la première à Anvers, le 19 mai dernier. Après un passage éclair à la direction de la section danse de l'Opéra de Paris, Benjamain Millepied est retourné à Los Angelès où il a fondé en 2012 le L.A. Dance Project. La compagnie a pour mission de créer de nouvelles oeuvres et d'initier des collaborations majeures entre créateurs de danse influents.

Bach Studies, jusqu'au 26 mai à l'Opéra d'Anvers et du 2 au 9 juin à l'Opéra de Gand. www.operaballet.be