Elle avait lancé le hashtag, devenu viral, #MeToo, dans la foulée des accusations envers Harvey Weinstein. À l'occasion d'un épisode consacré au deuxième anniversaire de #MeToo, diffusé dans sa série de podcasts " Sorry not Sorry ", l'actrice a confié avoir, elle aussi, subi un viol au début de sa carrière hollywoodienne. " J'ai déjà partagé mes autres histoires #MeToo, mais je n'avais jamais raconté celle-là publiquement ça fait presque 25 ans mais c'est toujours très difficile d'en parler ", commence l'actrice. Les années qui ont suivi la série "Madame est servie", Alyssa Milano tentait de se détacher de son image d'enfant-star.

Pour ce faire, elle acceptait des rôles dans des films avec des scènes d'amour et de sexe. Pour l'un d'entre eux, elle devait tourner avec un homme âgé de 17 ans de plus qu'elle. Sur le plateau, " il a profité d'un moment de vulnérabilité pour mettre sa main sous mes sous-vêtements et essayer de mettre ses doigts en moi. Il m'a violée, en plein tournage, alors que les caméras filmaient ", lâche Alyssa Milano, des larmes dans la voix. " J'étais pétrifiée. Je pleurais, j'étais angoissée et j'étais furieuse. " Juste après l'agression, le producteur lui a dit : "je suis désolé de ce qui s'est passé, je ne sais pas ce que tu veux que je fasse avec ça. Est-ce que je devrais appeler la police? "

Le film entier reposait sur mes épaules. Je me suis sentie piégée, totalement seule, sans aucun soutien. Je me suis sentie mise sous pression. Je suis remontée sur le plateau, j'ai repris le tournage pendant six heures avec l'homme qui venait de m'agresser sexuellement.

Comme de nombreuses femmes, Alyssa Milano n'a rien dit, par peur de détruire sa carrière et de compromettre son avenir dans l'industrie du cinéma. " Le film entier reposait sur mes épaules. Je me suis sentie piégée, totalement seule, sans aucun soutien. Je me suis sentie mise sous pression. Je suis remontée sur le plateau, j'ai repris le tournage pendant six heures avec l'homme qui venait de m'agresser sexuellement. " " J'ai failli donner son nom aujourd'hui ", précise Alyssa Milano. " J'aurais voulu qu'il endure les conséquences. J'aurais voulu qu'il sache ce que ça fait de voir le monde s'écrouler autour de soi, comme ça l'a été pour moi. Pour réparer certaines des injustices que j'ai subies. " Alyssa Milano n'a finalement pas dénoncé ce prédateur, pour le moment. " Les obstacles sont trop importants ", explique l'actrice. " Ça ne devrait pas être comme ça ", regrette-t-elle. " Je ne devrais pas craindre les conséquences de la vérité ". " Aucune femme ne devrait être critiquée ou humiliée publiquement pour avoir raconté son histoire ", enchaîne-t-elle. " Aucune femme qui a porté le poids d'une agression sexuelle ne devrait jamais porter plus, ne devrait jamais porter les conséquences de la révélation. Et c'est le chemin que doit prendre MeToo. Oui, on fait des progrès, on va dans la bonne direction, mais on n'y est pas encore ", conclut l'actrice.