Le nom de l'"Operation Forth Bridge" fait référence au pont vers une nouvelle vie ainsi qu'au célèbre pont ferroviaire du 19e siècle situé à l'ouest d'Édimbourg et enjambant la rivière Forth. Le prince Philip était également le duc d'Edimbourg. Le plan "Operation Forth Bridge" indique que les premiers médias à recevoir la notice nécrologique seraient la Press Association et la BBC. Il rapporte également que le palais de Buckingham aurait, si le prince était décédé en journée, rapidement annoncé l'information. Le palais aurait cependant attendu 08h00 le lendemain si le duc était mort au cours de la nuit.

Le Royaume-Uni observera un deuil national de 12 à 14 jours et les drapeaux seront mis en berne.

Les journalistes et présentateurs de télévision sont sommés de s'habiller de noir pendant cette période et les "affaires d'État" importantes ne seront par ailleurs pas discutées pendant la durée du deuil.

Le prince Philip et la reine , Getty
Le prince Philip et la reine © Getty

Si l'époux de la reine a droit à des obsèques nationales, il avait exprimé sa préférence pour une plus modeste cérémonie militaire en la chapelle Saint-George du château de Windsor, ce qui s'accorde également mieux avec les mesures sanitaires en vigueur pour lutter contre le coronavirus.

Les Britanniques ne pourront se recueillir devant le cercueil du prince à Westminster puisque les funérailles devraient avoir lieu en comité restreint au château de Windsor. Seuls la famille, les proches et les chefs d'État des pays du Commonwealth seraient conviés.

Frogmore Cottage, Getty Images
Frogmore Cottage © Getty Images

Le prince trouvera ensuite sa dernière demeure dans les jardins de Frogmore, qui bordent le château de Windsor.

Les funérailles des autres membres de la famille portent les noms de code d'"Operation London Bridge" (le reine Elizabeth II), Menai Bridge (prince Charles) ou encore "Tay Bridge" pour la reine-mère Elizabeth.

Le nom de l'"Operation Forth Bridge" fait référence au pont vers une nouvelle vie ainsi qu'au célèbre pont ferroviaire du 19e siècle situé à l'ouest d'Édimbourg et enjambant la rivière Forth. Le prince Philip était également le duc d'Edimbourg. Le plan "Operation Forth Bridge" indique que les premiers médias à recevoir la notice nécrologique seraient la Press Association et la BBC. Il rapporte également que le palais de Buckingham aurait, si le prince était décédé en journée, rapidement annoncé l'information. Le palais aurait cependant attendu 08h00 le lendemain si le duc était mort au cours de la nuit. Le Royaume-Uni observera un deuil national de 12 à 14 jours et les drapeaux seront mis en berne. Les journalistes et présentateurs de télévision sont sommés de s'habiller de noir pendant cette période et les "affaires d'État" importantes ne seront par ailleurs pas discutées pendant la durée du deuil. Si l'époux de la reine a droit à des obsèques nationales, il avait exprimé sa préférence pour une plus modeste cérémonie militaire en la chapelle Saint-George du château de Windsor, ce qui s'accorde également mieux avec les mesures sanitaires en vigueur pour lutter contre le coronavirus. Les Britanniques ne pourront se recueillir devant le cercueil du prince à Westminster puisque les funérailles devraient avoir lieu en comité restreint au château de Windsor. Seuls la famille, les proches et les chefs d'État des pays du Commonwealth seraient conviés. Le prince trouvera ensuite sa dernière demeure dans les jardins de Frogmore, qui bordent le château de Windsor. Les funérailles des autres membres de la famille portent les noms de code d'"Operation London Bridge" (le reine Elizabeth II), Menai Bridge (prince Charles) ou encore "Tay Bridge" pour la reine-mère Elizabeth.