Vous le reconnaissez? Joël Dupuch, alias Jean-Louis des Petits mouchoirs, s'est fait remarquer dans le film-carton de Guillaume Canet (5 millions d'entrées). Il continue tout de même de préparer avec passion ses commandes d'huîtres, chaque Noël. Comme son personnage, l'ostréiculteur de 55 ans possède à Lège-Cap Ferret une cabane ostréicole "toujours ouverte", offrant un joli panorama sur le Bassin d'Arcachon.

Porte-parole d'un métier en crise
Ami avec Guillaume Canet depuis maintenant une dizaine d'années, il a été le porte-parole de sa profession, durement frappée par "quatorze événements exceptionnels en dix ans": marées noires, interdictions temporaires de ventes d'huîtres, forte mortalité des naissains...

Que retient Joël des Petits mouchoirs? Les projections en avant-première du film dans différentes villes de province. "Les salles étaient blindées, il y avait des standing ovations, moi je ne connaissais jusque-là que des salles pleines d'ostréiculteurs qui t'engueulent parce que les mesures gouvernementales n'arrivent pas assez vite", plaisante-t-il.

LeVifWeekend.be, avec LExpress.fr Styles

Vous le reconnaissez? Joël Dupuch, alias Jean-Louis des Petits mouchoirs, s'est fait remarquer dans le film-carton de Guillaume Canet (5 millions d'entrées). Il continue tout de même de préparer avec passion ses commandes d'huîtres, chaque Noël. Comme son personnage, l'ostréiculteur de 55 ans possède à Lège-Cap Ferret une cabane ostréicole "toujours ouverte", offrant un joli panorama sur le Bassin d'Arcachon. Porte-parole d'un métier en crise Ami avec Guillaume Canet depuis maintenant une dizaine d'années, il a été le porte-parole de sa profession, durement frappée par "quatorze événements exceptionnels en dix ans": marées noires, interdictions temporaires de ventes d'huîtres, forte mortalité des naissains... Que retient Joël des Petits mouchoirs? Les projections en avant-première du film dans différentes villes de province. "Les salles étaient blindées, il y avait des standing ovations, moi je ne connaissais jusque-là que des salles pleines d'ostréiculteurs qui t'engueulent parce que les mesures gouvernementales n'arrivent pas assez vite", plaisante-t-il. LeVifWeekend.be, avec LExpress.fr Styles