Leonardo Di Caprio: les 10 rôles qu'on aime

Leonardo Di Caprio: les 10 rôles qu'on aime
Il est sublime en amoureux transi dans "Romeo+Juliet" réalisé par Baz Luhrmann en 1996. Ce rôle le révèle au grand public et déclenche la plus grande opération de collage de posters dans les chambres d'ados de la planète.

leo1-jpg11947797749811194779774515_LW_v2

Il est sublime en amoureux transi dans "Romeo+Juliet" réalisé par Baz Luhrmann en 1996. Ce rôle le révèle au grand public et déclenche la plus grande opération de collage de posters dans les chambres d'ados de la planète.

leo2-jpg11947797749811194779774530_LW_v2 © afp

Ah Jack! Le jeune artiste romantique qui s'embarque sur le "Titanic" de James Cameron en 1997, fait rêver Rose, et nous aussi. La fin, hélas, est plus tragique.

leo3-jpg11947797749811194779774545_LW_v2

Même avec les cheveux longs, Leo reste majestueux. Normal, puisqu'il incarne Louis XIV et son jumeau caché dans "L'Homme au masque de fer" en 1998.

leo4-jpg11947797749811194779774560_LW_v2 © snd

La haine. C'est ce qui anime Amsterdam l'Irlandais en quête de vengeance dans "Gangs of New York"(2002). Sentiment partagé par les spectatrices à l'égard de sa partenaire dans le film, la divine Cameron Diaz.

leo5-jpg11947797749811194779774575_LW_v2 © IUP

"Attrape moi si tu peux" en 2002, un rôle d'escroc-caméléon irrésistible qu'il doit à Steven Spielberg. Dans la vraie vie, c'est Bar Rafaeli qui a réussi à attraper Leo. Chanceuse!

leo6-jpg11947797749811194779774590_LW_v2 © tfm

Héros de "Aviator" (2004), dans la peau du milliardaire instable Howard Hughes, Leo nous envoie sur un petit nuage avec son interprétation criante de vérité.

leo7-jpg11947797749811194779774605_LW_v2

Pseudo bad Boy. Dans les "Infiltrés" de Scorcese encore, sorti en 2006, c'est en jeune policier infiltré dans la mafia irlandaise de Boston qu'il s'illustre.

leo8-jpg11947797749811194779774620_LW_v2 © warner

Justicier. Il est poignant dans le rôle du repris de justice Archer qui se lance dans une course aux diamants en Sierra Leone, dénoncant ainsi le traffic des "Blood Diamond"(diamants de sang) en 2007.(Et très en avance sur la tendance kaki de l'été 2010.)

leo9-jpg11947797749811194779774635_LW_v2

Passionné. Un an plus tard, en 2008, il incarne un journaliste -barbu!-, Roger Farris, pris dans une enquête de tous les dangers dans "Mensonges d'état" de Ridley Scott.

leo10-jpg11947797749811194779774650_LW_v2 © Dreamworks

Il retrouve enfin Kate Winslet dans l'excellent "Les noces rebelles" de Sam Mendes, qui se déroule dans les années 1950. Il y interprète un mari à la maladresse émouvante. On craque, même si Kate n'en peut plus!

leo11-jpg11947797749811194779774485_LW_v2

On l'a retouvé à l'affiche du thriller de Martin Scorcese,"Shutter Island", où il endosse le pardessus d'un enquêteur à la recherche d'une patiente disparue d'un hôpital psychiatrique.