"Je ne suis pas pour que les jeunes enfants aient Facebook. Ce n'est
pas quelque chose dont ils ont besoin. Ce n'est pas nécessaire", a déclaré Michelle Obama lors de l'émission "Today" sur la chaîne NBC. Mme Obama a aussi souligné que les strictes mesures de sécurité entourant les membres de la première famille américaine avaient au moins l'avantage de limiter l'accès de ses filles à l'internet.

"Nous avons de la chance d'avoir beaucoup de limites, comme le Secret Service", la police d'élite qui protège le président et ses proches, a-t-elle remarqué. Malia Obama a douze ans et Sasha, sa soeur cadette, neuf. Facebook requiert de ses membres qu'ils aient au moins 13 ans, mais de nombreux enfants plus jeunes s'inscrivent en mentant sur leur âge. Interrogée sur la possibilité de voir lever l'interdiction à terme, Mme Obama a répondu: "cela dépendra quand nous quitterons (la Maison Blanche) et quel âge elles auront".

LeVifWeekend.be, avec Belga





"Je ne suis pas pour que les jeunes enfants aient Facebook. Ce n'est pas quelque chose dont ils ont besoin. Ce n'est pas nécessaire", a déclaré Michelle Obama lors de l'émission "Today" sur la chaîne NBC. Mme Obama a aussi souligné que les strictes mesures de sécurité entourant les membres de la première famille américaine avaient au moins l'avantage de limiter l'accès de ses filles à l'internet. "Nous avons de la chance d'avoir beaucoup de limites, comme le Secret Service", la police d'élite qui protège le président et ses proches, a-t-elle remarqué. Malia Obama a douze ans et Sasha, sa soeur cadette, neuf. Facebook requiert de ses membres qu'ils aient au moins 13 ans, mais de nombreux enfants plus jeunes s'inscrivent en mentant sur leur âge. Interrogée sur la possibilité de voir lever l'interdiction à terme, Mme Obama a répondu: "cela dépendra quand nous quitterons (la Maison Blanche) et quel âge elles auront". LeVifWeekend.be, avec Belga