Le mannequin préféré de Karl Lagerfeld, Baptiste Giabiconi, a souhaité adresser un message fort aux homophobes, dont il reçoit de nombreux messages suite à la parution de son livre Karl et moi.

Dans ce livre, il revient sur sa relation avec le plus célèbre des couturiers, dont il était une sorte de fils spirituel. Dans une interview livrée à l'émission "Sept à Huit", il confiait: "Il voulait que je sois son fils d'une manière ou d'une autre."

En effet, Giabiconi est le premier héritier du créateur de mode. Inséparables, les deux hommes alimentaient toutefois la rumeur d'être en couple, ou du moins de partager plus qu'une relation amicale. Il n'en fallait pas plus pour que le mannequin soit victime d'homophobie sur les réseaux sociaux. Blessé, le jeune homme a donc tenu à réagir: "Vous n'avez pas honte? Depuis la sortie de mon livre sur mon histoire avec Karl je peux lire certaines horreurs. J'ai toujours refusé d'entrer dans une case, alors continuez à vous cacher derrière des pseudos pour vomir vos injures homophobes! Vous me dégoûtez et sachez que je continuerai à faire de la lutte contre l'homophobie l'un de mes plus grands combats! Apprenez à aimer au lieu de haïr!"

Le mannequin préféré de Karl Lagerfeld, Baptiste Giabiconi, a souhaité adresser un message fort aux homophobes, dont il reçoit de nombreux messages suite à la parution de son livre Karl et moi. Dans ce livre, il revient sur sa relation avec le plus célèbre des couturiers, dont il était une sorte de fils spirituel. Dans une interview livrée à l'émission "Sept à Huit", il confiait: "Il voulait que je sois son fils d'une manière ou d'une autre." En effet, Giabiconi est le premier héritier du créateur de mode. Inséparables, les deux hommes alimentaient toutefois la rumeur d'être en couple, ou du moins de partager plus qu'une relation amicale. Il n'en fallait pas plus pour que le mannequin soit victime d'homophobie sur les réseaux sociaux. Blessé, le jeune homme a donc tenu à réagir: "Vous n'avez pas honte? Depuis la sortie de mon livre sur mon histoire avec Karl je peux lire certaines horreurs. J'ai toujours refusé d'entrer dans une case, alors continuez à vous cacher derrière des pseudos pour vomir vos injures homophobes! Vous me dégoûtez et sachez que je continuerai à faire de la lutte contre l'homophobie l'un de mes plus grands combats! Apprenez à aimer au lieu de haïr!"