Quelles célébrités ont soutenu Donald Trump

Quelles célébrités ont soutenu Donald Trump
Gisele Bundchen et son mari, star du football américain Tom Brady © REUTERS

Caitlin Jenner (anciennement Bruce Jenner). L'ancien champion olympique qui pendant cette campagne a dit beaucoup de bien de Trump, alors que sa fille Kendall affichait elle son soutien à Hillary © REUTERS

Kristie Alley, héroïne de Allo maman ici bébé, aux côtés de John Travolta, scientologue et pro Trump affichée © REUTERS

Jesse James, ex mari de Sandra Bullock, a déclaré sa préférence à Trump © REUTERS

L'ex mannequin brésilien Gisele Bundchen et son mari, star de la NFL, Tom Brady, un couple glamour fan de Donald © REUTERS

On savait l'ex basketteur Dennis Rodman fan et ami de Kim Jong-Un. Il l'est aussi du nouveau Président © REUTERS

"Donald Trump est un très bon ami depuis de nombreuses années. Nous n'avons pas besoin d'un autre politicien, nous avons besoin d'un businessman comme M. Trump." a-t-il tweeté durant la campagne

Lou Ferrigno aka L'incroyable Hulk de la série, avait annoncé durant la campagne son intention de voter pour le businessman © DR

Stephen Baldwin, frère d'Alec, ne partage pas ses vues politiques. Alors que l'aîné soutenait publiquement Hillary Clinton, le plus jeune annonçait son intention de voter Trump © DR

Le héros de la série Ray Donovan, de Delivrance et père d'Angelina Jolie, a lui aussi affiché son soutien à Trump , © REUTERS

Scott Baio, acteur de la série Happy Days, est l'une des rares célébrités à avoir passé le pas et s'être affiché avec l'équipe de Trump durant un meeting © REUTERS

Notoirement républicain, l'acteur et réalisateur octogénaire Clint Eastwood n'a pas manqué d'annoncer qu'il voterait Trump, évidemment © REUTERS

L'ex boxeur Mike Tyson et Donald Trump sont amis depuis les années 80. C'est donc logiquement que le premier a à la presse son soutien, à travers ses mots "Il devrait être président des Etats-Unis"donc déclaré& © REUTERS

Hulk Hogan (Terry Bollea de son vrai nom), star du catch aux USA et fan de Trump © REUTERS