Longue de 3,88 m, elle figure toujours parmi les plus compactes du segment. Malgré ses mensurations, elle propose toutefois un coffre appréciable de 288 l. Un volume qui peut être porté, en configuration deux places, à 768 l.

Sur le plan mécanique, on retrouve deux propositions à essence et un bloc diesel. Le 1.0 l essence comporte trois cylindres, se couple à une boîte manuelle à cinq rapports et développe 69 ch. Le 1.3 l s'offre les services d'un cylindre supplémentaire et porte sa puissance maxi à 99 ch. Côté transmission, le véhicule sera proposé soit avec une boîte manuelle à six rapports, soit avec un module automatique à variation continue. Pour les plus gros rouleurs, le 1.4 D-4D de 90 ch et s'équipe d'une boîte à six rapports (manuelle ou robotisée). Ses émissions de CO2 s'affichent à 103 g/km. Soucieux d'étoffer sa gamme de versions "écologiques", Toyota proposera également, l'année prochaine, une variante hybride de sa Yaris. ?

Longue de 3,88 m, elle figure toujours parmi les plus compactes du segment. Malgré ses mensurations, elle propose toutefois un coffre appréciable de 288 l. Un volume qui peut être porté, en configuration deux places, à 768 l. Sur le plan mécanique, on retrouve deux propositions à essence et un bloc diesel. Le 1.0 l essence comporte trois cylindres, se couple à une boîte manuelle à cinq rapports et développe 69 ch. Le 1.3 l s'offre les services d'un cylindre supplémentaire et porte sa puissance maxi à 99 ch. Côté transmission, le véhicule sera proposé soit avec une boîte manuelle à six rapports, soit avec un module automatique à variation continue. Pour les plus gros rouleurs, le 1.4 D-4D de 90 ch et s'équipe d'une boîte à six rapports (manuelle ou robotisée). Ses émissions de CO2 s'affichent à 103 g/km. Soucieux d'étoffer sa gamme de versions "écologiques", Toyota proposera également, l'année prochaine, une variante hybride de sa Yaris. ?