"Cette technologie permet de communiquer avec un appareil (ordinateur, tablette, smartphone) muni d'un détecteur via le faisceau lumineux d'une lampe LED équipée d'un adaptateur", expliquent la Ville de Marche et Engie. "La lampe fonctionne via un simple réseau électrique existant, dont les informations qui y sont injectées sont transformées en signaux lumineux. Contrairement aux ondes WiFi qui peuvent être nocives pour la santé, le LiFi n'utilise que la lumière visible, pas d'ondes électromagnétiques, et ne se diffuse donc que dans la sphère du faisceau lumineux de l'ampoule LED. En haut débit, le LiFi est plus rapide que le WiFi."

Le parcours de 2,5 km reprend 24 sculptures et statues à propos desquelles les visiteurs pourront consulter diverses informations via une tablette remise à l'un des deux points de départ, la Maison du Tourisme et le Famenne & Art Museum. La ville envisage d'ores-et-déjà d'autres applications. "Des contacts ont déjà été pris avec notre maison de repos", souligne le bourgmestre André Bouchat. "Et pourquoi pas, demain, implanter le LiFi dans nos crèches, nos écoles, voire dans l'administration communale ?"