Alors qu'un manteau blanc recouvre les Fagnes, de très nombreux touristes d'un jour ont fait le déplacement vers l'est du pays où les parkings étaient saturés.

"En cette période de vacances, alors que beaucoup de familles ont décidé de ne pas partir à l'étranger à cause de la crise sanitaire, nombreux d'entre eux ont choisi notre région pour se balader, se détendre et profiter de la nature", a expliqué Daniel Stoffels, le bourgmestre de Waimes qui a rarement vu une telle affluence dans les Fagnes.

"Certains se sont aventurés sur les hauteurs sans pneus neige, ce qui a occasionné quelques embarras de circulation", a expliqué le bourgmestre de Waimes, Daniel Stoffels, qui salue l'intervention de la police et du SPW qui s'est occupé du déneigement.

"La police était présente en nombre, au lieu-dit de Belle-Croix, les agents réorientaient les visiteurs soit vers les Fagnes, soit vers Jalhay où vers Eupen. De cette manière, on a pu éviter un afflux massif à certains endroits", selon le bourgmestre qui a précisé qu'aucun incident majeur n'a été constaté.

Les mesures sanitaires étaient, elles, bien respectées puisque la majorité des promeneurs étaient venus en famille.

 ., belga
. © belga
Alors qu'un manteau blanc recouvre les Fagnes, de très nombreux touristes d'un jour ont fait le déplacement vers l'est du pays où les parkings étaient saturés. "En cette période de vacances, alors que beaucoup de familles ont décidé de ne pas partir à l'étranger à cause de la crise sanitaire, nombreux d'entre eux ont choisi notre région pour se balader, se détendre et profiter de la nature", a expliqué Daniel Stoffels, le bourgmestre de Waimes qui a rarement vu une telle affluence dans les Fagnes. "Certains se sont aventurés sur les hauteurs sans pneus neige, ce qui a occasionné quelques embarras de circulation", a expliqué le bourgmestre de Waimes, Daniel Stoffels, qui salue l'intervention de la police et du SPW qui s'est occupé du déneigement. "La police était présente en nombre, au lieu-dit de Belle-Croix, les agents réorientaient les visiteurs soit vers les Fagnes, soit vers Jalhay où vers Eupen. De cette manière, on a pu éviter un afflux massif à certains endroits", selon le bourgmestre qui a précisé qu'aucun incident majeur n'a été constaté. Les mesures sanitaires étaient, elles, bien respectées puisque la majorité des promeneurs étaient venus en famille.