Cette carte permet, sur une durée de trois mois, de visiter trois musées parmi plus de 40 lieux pour un prix réduit.

Les 2.000 premières seront vendues au prix de 19 euros, puis le tarif sera augmenté à 24 euros.

Avec un taux de fréquentation d'environ 60% de moins qu'en temps normal pour les premiers mois de l'année 2021, les musées bruxellois souhaitent encourager leurs publics locaux à les retrouver, dans le respect des conditions sanitaires.

"Nous pensons qu'agir sur le prix d'entrée des musées est évidemment une façon d'attirer la curiosité d'un public en demande de sorties culturelles et d'évasion", estime Jérôme Bruyère, porte-parole de Brussels Museums.

La Brussels Card Discovery vise à soutenir la relance d'un secteur culturel mis en difficulté par la crise sanitaire, mais elle s'inscrit aussi dans une volonté de démocratiser l'accès à la culture et de considérer les effets financiers de la crise sur les ménages.

Les réservations sont nécessaires dans les différents musées pour convenir aux précautions sanitaires. Les lieux référencés comptent notamment les musées phares comme Bozar et des lieux plus atypiques comme le musée schaerbeekois de la Bière ou le nouveau MigratieMuseumMigration.

>>> Brussels Card Discovery<<<

Cette carte permet, sur une durée de trois mois, de visiter trois musées parmi plus de 40 lieux pour un prix réduit. Les 2.000 premières seront vendues au prix de 19 euros, puis le tarif sera augmenté à 24 euros. Avec un taux de fréquentation d'environ 60% de moins qu'en temps normal pour les premiers mois de l'année 2021, les musées bruxellois souhaitent encourager leurs publics locaux à les retrouver, dans le respect des conditions sanitaires. "Nous pensons qu'agir sur le prix d'entrée des musées est évidemment une façon d'attirer la curiosité d'un public en demande de sorties culturelles et d'évasion", estime Jérôme Bruyère, porte-parole de Brussels Museums. La Brussels Card Discovery vise à soutenir la relance d'un secteur culturel mis en difficulté par la crise sanitaire, mais elle s'inscrit aussi dans une volonté de démocratiser l'accès à la culture et de considérer les effets financiers de la crise sur les ménages. Les réservations sont nécessaires dans les différents musées pour convenir aux précautions sanitaires. Les lieux référencés comptent notamment les musées phares comme Bozar et des lieux plus atypiques comme le musée schaerbeekois de la Bière ou le nouveau MigratieMuseumMigration.>>> Brussels Card Discovery<<<