On ne peut s'empêcher, en découvrant pour la première fois les bâtiments en cèdre rouge d'Avoriaz, d'être interpellé par l'architecture et la physionomie de cette station si singulière. Un étonnement vite teinté d'admiration lorsque l'on se rappelle qu'Avoriaz vit le jour en 1967, née de l'entêtement de trois hommes qui dessinèrent une station sans voitures préfigurant tout ce que l'on recherche aujourd'hui aux sports d'hiver. Ce trio - le champion de ski Jean Vuarnet, le promoteur Gérard Brémond et l'architecte Jacques Labro - a su insuffler une audace toujours vivace.
...

On ne peut s'empêcher, en découvrant pour la première fois les bâtiments en cèdre rouge d'Avoriaz, d'être interpellé par l'architecture et la physionomie de cette station si singulière. Un étonnement vite teinté d'admiration lorsque l'on se rappelle qu'Avoriaz vit le jour en 1967, née de l'entêtement de trois hommes qui dessinèrent une station sans voitures préfigurant tout ce que l'on recherche aujourd'hui aux sports d'hiver. Ce trio - le champion de ski Jean Vuarnet, le promoteur Gérard Brémond et l'architecte Jacques Labro - a su insuffler une audace toujours vivace.C'est ici en effet qu'une autre championne française, double médaillée olympique, la skieuse Annie Famose, a créé en 1975 son Village des Enfants et une méthode copiée depuis par tous. Ici aussi que la fine fleur du cinéma international a fait son show, révélant au monde, à l'occasion du Festival du film fantastique, des cinéastes alors inconnus tels Steven Spielberg, David Lynch, David Cronenberg... Et si depuis les rennes des premiers hivers ont laissé place, devant les calèches, aux chevaux jurassiens, Avoriaz continue de suivre la trace de l'originalité. Après le Stash, en 2008, espace éco-conçu pour les free-riders, dessiné par le fondateur des planches Burton, Avoriaz s'est dotée en 2012 d'un centre aqua-ludique de 2.400 m2 avec jungle tropicale et toboggans. Au programme cette saison : le lancement d'un Lil'Stash, à destination des riders de 6 à 14 ans, un concert électro du groupe Cassius lors du week-end Rock on Ultimate (9-11 décembre) ou encore une exposition photo/vidéo dédiée aux 50 ans de la station à l'office du tourisme. On en oublierait presque les pistes des Portes du Soleil et les itinéraires, baignés de soleil ou serpentant dans la forêt, de ce domaine qui offre de toiser le lac Léman jusqu'en Suisse. Par Audrey Grosclaude