Avant l'inauguration de la structure, la neuvième de 18 tours pensées par l'architecte moderniste Antoni Gaudi, une étoile de 5,5 tonnes sera montée à son sommet le 29 novembre.

Il faudra attendre le 8 décembre, jour de l'Immaculée Conception (férié en Espagne) à 19h40 pour la voir s'allumer pour la première fois.

Belga
© Belga

Cette étoile qui a coûté 1,5 millions d'euros et composée de matériaux résistants pour résister aux rayons du soleil "aura en son centre 12 projecteurs, dans chacune de ses pointes, et brillera ainsi comme une nouvelle étoile dans le ciel de Barcelone", a décrit à la presse Jordi Fauli, l'architecte en chef de la Sagrada Familia.

Belga
© Belga

Quant à la tour, "c'est la deuxième la plus haute de la Sagrada Familia et la neuvième qui sera construite. Avec elle, nous en sommes à la moitié des tours" à ériger, a ajouté M. Fauli.

"Ensuite il reste les cinq autres tours centrales: celle de Jésus-Christ (la plus haute, ndlr) et celles des quatre évangélistes, dont les travaux ont déjà commencé".

La finalisation des travaux et leur financement sont toutefois liés à la reprise du tourisme, étant donné que la construction de la basilique dépend des donations, des sponsors et des entrées vendues aux visiteurs, beaucoup moins nombreux avec la pandémie.

Imaginée par l'architecte catalan Antoni Gaudi, la Sagrada Familia, monument le plus visité de Barcelone, a été classée en 2005 au Patrimoine mondial de l'Unesco. Son chantier entamé en 1882 était supposé s'achever un siècle après la mort de l'architecte, en 2026.

Avant l'inauguration de la structure, la neuvième de 18 tours pensées par l'architecte moderniste Antoni Gaudi, une étoile de 5,5 tonnes sera montée à son sommet le 29 novembre. Il faudra attendre le 8 décembre, jour de l'Immaculée Conception (férié en Espagne) à 19h40 pour la voir s'allumer pour la première fois. Cette étoile qui a coûté 1,5 millions d'euros et composée de matériaux résistants pour résister aux rayons du soleil "aura en son centre 12 projecteurs, dans chacune de ses pointes, et brillera ainsi comme une nouvelle étoile dans le ciel de Barcelone", a décrit à la presse Jordi Fauli, l'architecte en chef de la Sagrada Familia. Quant à la tour, "c'est la deuxième la plus haute de la Sagrada Familia et la neuvième qui sera construite. Avec elle, nous en sommes à la moitié des tours" à ériger, a ajouté M. Fauli. "Ensuite il reste les cinq autres tours centrales: celle de Jésus-Christ (la plus haute, ndlr) et celles des quatre évangélistes, dont les travaux ont déjà commencé". La finalisation des travaux et leur financement sont toutefois liés à la reprise du tourisme, étant donné que la construction de la basilique dépend des donations, des sponsors et des entrées vendues aux visiteurs, beaucoup moins nombreux avec la pandémie. Imaginée par l'architecte catalan Antoni Gaudi, la Sagrada Familia, monument le plus visité de Barcelone, a été classée en 2005 au Patrimoine mondial de l'Unesco. Son chantier entamé en 1882 était supposé s'achever un siècle après la mort de l'architecte, en 2026.