Selon le quotidien espagnol El Pais, le gratte-ciel ne disposerait d'un ascenseur que jusqu'au vingtième étage. Initialement, l'architecte espagnol Roberto Perez Guerras avait construit un immeuble composé de deux tours reliés par une passerelle de seulement vingt étages.

Cependant, les architectes du projet ont décidé d'ajouter 27 étages en oubliant de prévoir un espace pour l'ascenseur.

L'édification de l'immeuble, déjà touchée par de nombreux problèmes tels qu'un grave accident d'ascenseur et les faillites de plusieurs entreprises de construction, semble tourner à la catastrophe. Tragiquement, le projet, baptisé InTempo, devait symboliser la sortie de crise de la station balnéaire.

AB/Trad. CB

Selon le quotidien espagnol El Pais, le gratte-ciel ne disposerait d'un ascenseur que jusqu'au vingtième étage. Initialement, l'architecte espagnol Roberto Perez Guerras avait construit un immeuble composé de deux tours reliés par une passerelle de seulement vingt étages. Cependant, les architectes du projet ont décidé d'ajouter 27 étages en oubliant de prévoir un espace pour l'ascenseur. L'édification de l'immeuble, déjà touchée par de nombreux problèmes tels qu'un grave accident d'ascenseur et les faillites de plusieurs entreprises de construction, semble tourner à la catastrophe. Tragiquement, le projet, baptisé InTempo, devait symboliser la sortie de crise de la station balnéaire. AB/Trad. CB