Bratislava ne s'intéresse pas vraiment à la concurrence des villes d'Europe centrale. Elle préfère vivre sa petite vie de son côté, en évoluant à son rythme, en chouchoutant discrètement ses invités et en se dotant d'atouts qui sont en train de faire d'elle une destination passionnante. Et si sa jeunesse a longtemps choisi d'aller faire carrière sous d'autres cieux, elle est aujourd'hui de retour au pays, bardée de diplômes et d'envies de participer à l'évolution hyper-positive de la capitale slovaque. Résultat : en quelques années à peine, tout a changé, notamment grâce au souffle de la culture hipster. Bars et restos branchés, bâtiments modernisés, quartiers réanimés... Il règne désormais ici une ambiance cool qui ravit toutes les générations, même celles qui ont grandi sous un ciel communiste beaucoup moins exaltant.
...

Bratislava ne s'intéresse pas vraiment à la concurrence des villes d'Europe centrale. Elle préfère vivre sa petite vie de son côté, en évoluant à son rythme, en chouchoutant discrètement ses invités et en se dotant d'atouts qui sont en train de faire d'elle une destination passionnante. Et si sa jeunesse a longtemps choisi d'aller faire carrière sous d'autres cieux, elle est aujourd'hui de retour au pays, bardée de diplômes et d'envies de participer à l'évolution hyper-positive de la capitale slovaque. Résultat : en quelques années à peine, tout a changé, notamment grâce au souffle de la culture hipster. Bars et restos branchés, bâtiments modernisés, quartiers réanimés... Il règne désormais ici une ambiance cool qui ravit toutes les générations, même celles qui ont grandi sous un ciel communiste beaucoup moins exaltant. Le must absolu pour les amateurs d'architecture communiste est la " pyramide inversée ", siège de la radio publique (RTVS), dont la silhouette surprenante se dresse aux abords de la Place de la Liberté (Namestie Slobody). Le bâtiment se visite avec un guide. RTVS, 2826/1, Mýtna. www.rtvs.sk Rattaché à la Galerie nationale slovaque, le Café Berlinka (autrefois Hungaria) attire depuis toujours un public d'artistes et d'intellectuels. Un bel endroit où prendre un petit noir après une visite au musée, et qui accueille aussi régulièrement des projections de films, conférences et débats. Café Berlinka, 33/4, Namestie Ludovíta Stúra. Pour une vue spectaculaire sur la ville, direction l'Atelier BKP?, une ancienne tour d'eau installée dans le quartier Dimitrovka - une zone industrielle où étaient autrefois fabriqués produits chimiques et explosifs. Vieux de plus d'un siècle, le bâtiment appartient aujourd'hui à un bureau d'architectes qui l'a entièrement rénové il y a quelques années. Ce n'est pas un musée, mais on peut y entrer et emprunter l'ascenseur pour aller profiter du panorama urbain depuis le dernier étage. Atelier BKP?, 34, Nobelova. www.bkps.sk Le beau Danube bleu est omniprésent dans cette ville à l'ambiance paisible. Les autorités locales ont d'ailleurs beaucoup investi, ces dernières années, pour rendre le fleuve plus accessible et changer le visage des boulevards qui le longent. La promenade au bord de l'eau est particulièrement agréable sur la rive opposée au centre, celle du quartier d'Ovsiste, où se trouvent notamment la plage urbaine de Magio Plaz, le parc de Janka Krala et une foule de restos sympas dont le très chic Au Café. Tyrsovo Nabrezie. magioplaz.zoznam.sk Installé un peu au sud de la ville, sur une presqu'île au milieu du fleuve, le Danubiana Meulensteen Art Museum est un musée d'art moderne fondé en 2000 par le collectionneur néerlandais Gerard Meulensteen. Même quand on n'est pas un féru d'art contemporain, le site et le design du bâtiment valent le détour. Lors de son agrandissement, il y a quelques années, l'architecte slovaque Peter Zalman s'est en effet efforcé d'intégrer le Danube au complexe, et ce via une aile où l'eau semble entourer les visiteurs de toutes parts. On peut aussi s'y rendre en bateau au départ du centre de Bratislava. Danubiana Meulensteen Art Museum, Vodné Dielo Slovensko. www.danubiana.sk Niché dans une rue calme et arborée en bordure du centre, Mama's Boutique Hotel est un établissement wellness intimiste au décor branché, tout en chaudes nuances de brun. Les nuits y sont reposantes et confortables, preuve que Bratislava a du répondant en matière d'hôtellerie. On y déguste d'ailleurs une cuisine asiatique moderne de haut niveau. Mama's Boutique Hotel, 2701/2, Chorvátska. www.hotelmamas.sk Sa situation au milieu des boutiques, dans un passage couvert enjambant deux rues, contribue indéniablement au charme de l'Art Hotel William, installé en plein centre-ville à quelques pas des restaurants et des principales attractions. Idéal pour être proche de tout dans un décor classique. Art Hotel William, 17, Laurinská. www.arthotelwilliam.sk L'UFO est, avec la pyramide inversée, l'un des hauts lieux incontournables de l'architecture communiste de Bratislava. Dressée au milieu du pont qui donne accès au centre historique, cette tour aux allures de vaisseau extraterrestre marque le paysage urbain depuis la fin des années 60. Un ascenseur permet d'accéder à un élégant restaurant qui propose une cuisine internationale gastronomique... à déguster devant une vue imprenable. UFO, 1, Most SNP. www.u-f-o.sk Espaces lounge meublés de fauteuils en cuir, bières artisanales, burgers au menu : l'Urban House est un peu le fief des hipsters, attirant un public jeune de touristes et de Slovaques. Une petite scène trône dans un coin, où sont organisés des concerts de temps en temps. Urban House, 213/14, Laurinská. www.urbanhouse.sk L'intérieur du Cork est à lui seul un plaisir pour les yeux, avec son décor tout en bois et ses banquettes en cuir qui lui confèrent une ambiance cosy. Récemment transformé et agrandi, le lieu dispose d'une impressionnante cave à vins qui occupe tout un mur jusqu'au premier étage. L'offre de bons flacons semble infinie. Mention spéciale pour le Primitivo et le Wachau. Cork Wine Bar, 241/4, Panská. cork.sk Comme son nom le laisse deviner, le bistro St. Germain reçoit " à la française ", notamment via ses veilles chaises en bois, son carrelage d'un autre temps et ses étagères ornées de livres. Planqué dans une ruelle discrète, juste en face du cinéma d'art et d'essais Lumiere, il accueille un public essentiellement local qui s'y installe pour l'excellent café, les bons vins du patron et une carte de petite restauration qui aime les plats aussi simples que sains. Bistro St. Germain, 7, Rajská. www.stgermain.sk Longtemps abandonnée à son sort, l'ancienne halle du marché de Stara Trznica a finalement tapé dans l'oeil d'un jeune groupe d'artistes et activistes urbains qui ont décidé de la rhabiller pour lui offrir une nouvelle fonction. Depuis 2013, cette magnifique bâtisse centenaire abrite, en plein centre de Bratislava, un marché slow food tous les samedis et divers événements - concerts, pièces de théâtre... - le reste de la semaine. Stara Trznica, 484/25, Namestie SNP. staratrznica.sk Ce qui n'était à l'origine qu'un simple magasin de tee-shirts personnalisés est aujourd'hui devenu l'une des adresses les plus courues de la ville. Soit une boutique design qui propose une vaste gamme d'accessoires, de matériel de bureau, d'objets de déco insolites... et on en passe. Bien sûr, les tee-shirts à slogans - en version kid ou adulte - y restent rois. Kompot, 19, Laurinská. www.kompot.sk Pour tâter du design inspiré, direction le Slavica, qui a ouvert ses portes il y a deux ans juste à côté du Kompot (lire par ailleurs). Sur les portants et étagères : vêtements, sacs à main, souliers et accessoires dessinés par plus de 140 créateurs slovaques. Ivica, la propriétaire, n'y voit pas une boutique au contenu figé, loin de là : tous les trois mois, un nouvel artiste est mis à l'honneur à travers une exposition. Slavia Design Store, 19, Laurinská. slavicadesign.sk