"Nous entendons mettre en place des animations qui permettent de conserver un tant soit peu la magie des fêtes de fin d'année, contribuant ainsi à lutter contre la morosité, tout en respectant les règles sanitaires en vigueur", a souligné Delphine Houba, échevine de la Culture, du Tourisme et des Grands événements. Le sapin est offert à la Ville de Bruxelles par l'entreprise de jardinerie Inter-Arbofait.

Par ailleurs, la 8e édition de Brussels by lights illuminera 142 rues et artères commerçantes, dont 11 nouvelles, avec 16,4 km de motifs lumineux et 8,8 km de guirlandes. C'est notamment "pour appuyer la réouverture espérée des commerces pour la fin d'année, que nous avons pris la décision de maintenir les illuminations au coeur de la capitale et dans de nombreux lieux", met en avant l'échevin des Affaires économiques, Fabian Maingain.

La Ville de Bruxelles a également collaboré avec le designer belge Charles Kaisin pour la réalisation d'oeuvres monumentales d'origami suspendues dans les galeries royales Saint-Hubert et dont les oiseaux en papier ont été réalisés au profit de l'hôpital Erasme. Un cône de 8 mètres de haut paré de 4.000 origami sera également installé dans la cour de l'Hôtel de Ville.

"Nous entendons mettre en place des animations qui permettent de conserver un tant soit peu la magie des fêtes de fin d'année, contribuant ainsi à lutter contre la morosité, tout en respectant les règles sanitaires en vigueur", a souligné Delphine Houba, échevine de la Culture, du Tourisme et des Grands événements. Le sapin est offert à la Ville de Bruxelles par l'entreprise de jardinerie Inter-Arbofait.Par ailleurs, la 8e édition de Brussels by lights illuminera 142 rues et artères commerçantes, dont 11 nouvelles, avec 16,4 km de motifs lumineux et 8,8 km de guirlandes. C'est notamment "pour appuyer la réouverture espérée des commerces pour la fin d'année, que nous avons pris la décision de maintenir les illuminations au coeur de la capitale et dans de nombreux lieux", met en avant l'échevin des Affaires économiques, Fabian Maingain.La Ville de Bruxelles a également collaboré avec le designer belge Charles Kaisin pour la réalisation d'oeuvres monumentales d'origami suspendues dans les galeries royales Saint-Hubert et dont les oiseaux en papier ont été réalisés au profit de l'hôpital Erasme. Un cône de 8 mètres de haut paré de 4.000 origami sera également installé dans la cour de l'Hôtel de Ville.